×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Le carnage continue à Falloujah

Par L'Economiste | Edition N°:1898 Le 17/11/2004 | Partager

. Des combats violents ont éclaté dans les autres villes DE violents combats opposaient toujours l’armée américaine aux rebelles de Falloujah neuf jours après le début de l’assaut, alors que dans un message qui lui est attribué, Abou Moussab al-Zarqaoui a exhorté ses partisans à résister à une extension de l’offensive américaine.Les combats se poursuivent dans certains quartiers de Falloujah, les soldats américains et irakiens étant toujours engagés dans une opération de nettoyage systématique de la ville, maison par maison et bâtiment par bâtiment, a indiqué le 15 novembre un haut responsable militaire américain. Lancée le 8 novembre, l’offensive contre Falloujah a fait 39 morts et au moins 278 blessés dans les rangs américains, cinq morts dans ceux de l’armée irakienne et 1.200 parmi la guérilla selon l’armée américaine. Selon ce colonel, l’armée détenait 1.052 personnes à Falloujah, dont une quinzaine d’étrangers. Un haut responsable américain a affirmé que l’armée américaine contrôlait désormais Ramadi, un autre bastion sunnite à 100 km à l’ouest de Bagdad, après le déploiement de deux bataillons de Marines. Lundi, les affrontements se sont étendus à Baaqouba (60 km au nord-est de Bagdad), causant la mort de trois policiers et de sept rebelles, selon la police. Les GI’s ont affirmé avoir tué 20 insurgés. Quatre soldats américains ont été légèrement blessés, alors que l’hôpital a fait état de 20 blessés côté irakien, dont trois policiers.Plusieurs autres villes à majorité sunnite comme Mossoul, Ramadi, Samarra et Baïji, ont été le théâtre de violences depuis le début de l’assaut contre Falloujah. Un site Internet islamiste a mis en ligne un enregistrement sonore attribué à l’islamiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui, ennemi numéro un des Etats-Unis en Irak, dans lequel il exhorte ses partisans en Irak à se préparer à résister à une extension à d’autres villes d’Irak de l’offensive américaine en cours à Falloujah.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]te.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc