×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La sécurité dans le détroit en colloque

Par L'Economiste | Edition N°:1903 Le 25/11/2004 | Partager

. Des enjeux stratégiques, mais aussi économiquesY a-t-il un risque de guerre dans le détroit? La réponse est négative sans doute, mais la sécurité dans cet important axe maritime donne du pain sur la planche aux spécialistes des deux pays, Maroc et Espagne. D’où l’idée d’un groupe de chercheurs marocains et espagnols d’organiser un colloque sur la sécurité au détroit de Gibraltar. Le groupe est piloté, côté marocain, par Rachid El Houdaigui, universitaire et enseignant à la faculté des Sciences juridiques et économiques de Tanger. Ce colloque, qui est organisé en partenariat avec l’université de Cadix, veut essayer d’apporter des réponses non seulement aux enjeux sécuritaires au sein du détroit, mais aussi à leurs implications surtout au niveau des relations maroco-espagnoles. La question qui se pose est de savoir comment “déplomber” ces relations et passer d’une concurrence de gardiennage à une coopération fructueuse. D’autant que les donnes stratégiques vont être sérieusement bouleversées avec l’entrée en service du port de Tanger-Med. Ce dernier risque de faire dévier vers l’Est une bonne partie du trafic de transbordement dans la région. La réalité est telle que le détroit dépasse le simple fait d’être un point de passage pour se trouver hissé au rang de clé de voûte de la sécurité au sein de la Méditerranée. Ce qui explique les multiples tentatives de prendre le contrôle de ce passage maritime: l’Angleterre à Gibraltar, l’Espagne à Sebta et les îles, sans oublier le fâcheux incident de l’îlot Leïla. Le secret, selon les organisateurs de ce colloque, n’est pas sorcier: l’importance du trafic maritime croissante dont une grande part s’écoule entre les deux rives de ce passage. Les tensions politiques entre l’Europe qui veut sécuriser sa frontière sud, les Etats-Unis qui veulent contrôler une des plus grandes routes commerciales maritimes et les pays de la rive sud qui veulent accéder à un meilleur cadre de vie en Europe ne font que surenchérir la donne au niveau de ce point nodal. A. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc