×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La Chine lance la plus grosse entrée en Bourse pour 2003

Par L'Economiste | Edition N°:1665 Le 18/12/2003 | Partager

. Spectaculaire croissance du secteur de l’assurance-vie China Life, première compagnie chinoise de l’Assurance-vie, vient de s’introduire en Bourse, à New York, le 17 décembre et à Hong Kong, à compter du 18 décembre.Ainsi, le premier assureur du pays, détrônera Yell, le groupe d’annuaires professionnels britanniques, de sa place de leader des «Initial Public Offering ou introduction en Bourse» (IPO) en 2003.En effet, Yell n’avait vendu en juillet «que» pour 1,94 milliard de dollars d’actions, alors que China Life s’apprête à le faire pour plus de 3 milliards de dollars. Et les spéculations vont bon train.En tout cas, un total de 6,47 milliards de dollars d’actions étaient proposés aux investisseurs qui en demandaient davantage. Les institutionnels, à Hong Kong et dans le reste du monde, en ont commandé pour plus de 50 milliards de dollars, soit plus de 20 fois le montant qui leur était proposé. Ainsi, trois magnats hongkongais, non identifiés, ont à eux seuls acheté pour 500 millions de dollars d’actions China Life.Les particuliers ne sont pas en reste. A Hong Kong, ils en ont demandé pour plus de 25 milliards de dollars dépassant, ainsi, l’offre de près de 170 fois. Ce succès populaire a poussé la compagnie à augmenter la part de ses titres réservés aux particuliers, de 5 à 20%, en prenant sur la proportion réservée à l’origine aux investisseurs institutionnels.L’assureur en a également profité pour fixer le prix de son action à 3,625 dollars de Hong Kong y compris les frais de courtage et autres (46,5 cents américains), soit dans le haut de la fourchette envisagée (de 2,98 à 3,65 dollars de Hong Kong).La ruée vers l’action China Life montre à quel point les investisseurs, institutionnels ou non, veulent prendre part à la spectaculaire croissance de la Chine et en particulier dans le secteur de l’assurance-vie, un marché encore balbutiant mais en plein essor, détenu à 45% par China Life.China Life, qui compte 650.000 employés en Chine, ne met qu’un quart de son capital sur le marché qui restera ainsi détenu majoritairement par l’Etat. Selon des chiffres fournis par la société, l’assureur a conclu plus de 44 millions de contrats d’assurance-vie individuels et de groupe. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc