×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La CDG explique ses engagements sociaux

Par L'Economiste | Edition N°:1925 Le 27/12/2004 | Partager

. Elle vient d’éditer un rapport de responsabilité sociale en complément de son rapport d’activité . Protection de l’environnement, gouvernance La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) vient de publier son premier rapport de responsabilité sociale, en complément de son rapport d’activité. Le groupe est, d’ailleurs, l’un des précurseurs en la matière. Actuellement peu d’entreprises intègrent cette dimension dans leur stratégie. Ce rapport vise notamment à expliquer les pratiques du groupe, sensibiliser à l’importance qu’il attache à la responsabilité sociale et répondre à des questions non financières. “Ce document traduit également les différents engagements de la CDG”, est-il indiqué auprès de la Caisse. Celle-ci représente aujourd’hui l’un des principaux contribuables, acheteurs de biens et de service, employeurs et donateurs du Royaume. “Elle a pour ambition d’augmenter sa contribution, en créant toujours plus de valeur pour la collectivité”, expliquent les responsables de la Caisse. Le rapport énumère les avancées réalisées par le groupe vis-à-vis de ses clients, ses collaborateurs et les collectivités, ainsi que ceux à l’égard de l’environnement et de son mode de gouvernance. Pour ce qui est des engagements envers les collectivités, le groupe souligne qu’il intègre dans ses pratiques commerciales des préoccupations d’ordre social, tout en dynamisant ses politiques de parrainage et de mécénat (Fondation Zakoura, scolarisation des petites filles rurales, l’association Hand In Hand…). A ce titre, la CDG vient d’inaugurer le 9 décembre son deuxième espace d’expression à Rabat dédié à l’art et aux artistes. La Caisse mène aussi une politique “active” de protection de l’environnement, d’aménagement d’espaces verts et de lutte contre les effets de la pollution. Enfin, la CDG réitère ses engagements de faire évoluer son organisation en phase avec les principes de gouvernance. La nouvelle organisation de la Caisse isole, en effet, les activités de marchés financiers par rapport aux activités opérationnelles (immobilier, tourisme, etc) et distingue le rôle de la CDG en tant qu’opérateur de celui d’investisseur. Elle clarifie également les missions d’intérêt général et les sépare des activités concurrentielles ou d’investissement financier. Le groupe intègre également dans ses pratiques commerciales, d’autres préoccupations d’ordre social. Rappelons que le groupe s’est vu décerner le prix de l’Entreprise citoyenne de l’année dans la catégorie “Grande Entreprise”, lors du gala annuel de l’American Chamber of Commerce in Morocco (AmCham) qui s’est déroulé le 11 décembre à Casablanca, rappelle-t-on.Ce prix, destiné à honorer les entreprises qui ont marqué l’année par leurs actions de responsabilité sociale, représente, selon un communiqué de la CDG, une consécration pour le groupe pour ses actions en matière de gouvernance, les droits des employés, la protection de l’environnement, les pratiques commerciales et l’innovation.


Transparence

La CDG tient à fournir de manière constante une information financière détaillée, bien qu’elle ne soit pas tenue de le faire comme les entreprises cotées. Elle organise à cet effet des conférences de presse, édite un rapport d’activité complet et met en ligne ses informations financières.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc