×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L’OPV de la BCP sur-souscrite

Par L'Economiste | Edition N°:1805 Le 06/07/2004 | Partager

. Particuliers, sociétaires et salariés du groupe se sont vus attribuer plus que le minimum . Et les institutionnels obtiennent 1.636 titres . La cotation aujourd’hui au lieu du 8 juillet prévu initialementSans surprise, comme nous l’annoncions sur nos colonnes, le lundi 28 juin dernier, il y a bien eu bousculade autour des titres de la BCP, dont 20% du capital, soit plus d’un million de titres ont été placés auprès des investisseurs. Une “OPV réussie”, selon les opérateurs du marché boursier. Plusieurs d’entre eux ont affirmé, selon les informations disponibles hier matin (la publication des résultats de l’OPV par la Bourse devant être effectuée hier à 17h), que 16.149 particuliers se sont vus attribuer 10 actions BCP, soit le minimum prévu par la note d’information, plus 9% des titres demandés en plus. Par exemple, si un souscripteur demande 110 actions BCP, il s’en voit attribuer 10 puis 9% des 100 titres demandés. Les institutionnels, toujours selon les échos du marché, vont recevoir environ 1.636 actions chacun pour ceux qui ont demandé le maximum à attribuer, soit 58.880 actions, et 1.635 pour les autres. Le nombre des institutionnels participants à l’OPV serait d’environ 144.La demande de quelque 1.817 sociétaires a atteint 646.306 actions, soit 2,74 le nombre de titres qui leur a été réservé. Ils ont obtenu ainsi le minimum de 10 actions plus 36% des titres demandés au-delà. Le nombre des salariés du groupe qui participent à l’OPV atteint quelque 4.313 personnes pour une demande d’environ 212.752 actions. Le minimum de 10 actions leur a été attribué plus 80% du reliquat demandé. Les modalités d’attribution, comme dans toutes les opérations d’introduction en Bourse, prévoient un nombre minimum d’actions pour chaque catégorie de souscripteur, qui est en fait satisfait en priorité, puis le reliquat est attribué au prorata en fonction des demandes et du nombre de souscripteurs. La BCP a visé à travers son OPV quatre catégories de souscripteurs. Il s’agit des particuliers et des entreprises auxquels sont réservés 529.925 titres, soit environ 9% de l’OPV avec un minimum d’attribution de 10 et un maximum de 3.999 actions. La deuxième tranche, formée des investisseurs institutionnels comme les OPCVM, les caisses de prévoyance et de retraite, les compagnies d’assurances ou encore les établissements de crédit, ont pu se partager 4% du capital, soit 235.522 actions. Le minimum de titres qui leur est réservé est de 4.000 et le maximum de 58.880. Les sociétaires des Banques Populaires Régionales ainsi que le personnel du Groupe Banques Populaires ont eu droit respectivement à 4 et 3%, soit 235.522 et 176.642 actions, avec l’attribution de 10 à 3.999 actions chacun. Le prix de vente au personnel est inférieur de 15% du prix de l’OPV, qui est de 680 DH l’action, à condition de détenir les titres au moins 3 ans. Condition qui est posée par la loi sur la privatisation. La période de souscription du personnel s’est déroulée entre lundi 14 et vendredi 18 juin derniers. Les salariés du Groupe Banques Populaires ont bénéficié pour le financement de l’achat des actions BCP d’un crédit à un taux de 3%, dont le remboursement sera effectué soit par paiement de mensualités, soit au terme des trois années de détention des titres. Selon quelques cadres de la BCP, tout le personnel du groupe a participé à l’OPV. Les sociétaires des BPR, quant à eux, ont bénéficié d’une décote de 7,5% par rapport au prix public, à condition qu’ils détiennent également les actions pendant une durée de trois ans. La souscription publique à l’OPV a été organisée entre les 21 et 25 juin derniers.


Forte demande

C'est aujourd’hui que les écrans des traders boursiers accueilleront le titre BCP. Ils projettent une importante demande sur les titres, qui coteront à 680 DH. La première séance de cotation d’un nouveau titre connaît généralement une forte demande de la part des boursicoteurs. Certains spéculateurs devront tenter de faire réserver à la hausse (s’il cote en ouverture plus 6% du cours d’introduction) le titre pendant plusieurs séances successives pour ensuite le vendre au prix fort. Bouchaïb El Yafi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc