×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fonds Hassan II
190 millions de DH investis à fin septembre

Par L'Economiste | Edition N°:1880 Le 21/10/2004 | Partager

. Sous-traitance automobile, textile, électronique et cuir… les activités concernéesLe Fonds Hassan II pour le développement économique et social continue d’appuyer l’investissement industriel. A fin septembre 2004, il a soutenu 94 projets en contribuant à hauteur de 7% dans leur financement, soit 190 millions de DH. Ces projets qui nécessitent une enveloppe budgétaire de 2,7 milliards de DH devront générer 21.900 emplois stables. Ils concernent la sous-traitance automobile, le textile, l’électronique, le cuir, la sous-traitance aéronautique et la mécanique de précision.Dans le détail, la sous-traitance automobile se place en tête. L’investissement dans cette branche, dont la plus grande part revient aux projets de faisceaux de câbles, s’élève à 1,413 milliard de DH, ce qui représente 54% du montant global. Ces projets devront générer près de 8.700 emplois, soit 40% de l’effectif prévu.Le textile, qui vient en deuxième position, totalise 754 millions de DH, soit 28% de l’investissement global. Il contribuera à la création de plus de 10.600 postes, soit 49% des emplois à créer. Le secteur électronique, quant à lui, s’est vu attribuer 270 millions de DH. Ce qui permettra la création de près de 1.476 emplois, soit 7% du total. Il est suivi par la branche cuir, dont le montant d’investissement s’élève à 107 millions de DH.La sous-traitance aéronautique et la mécanique de précision viennent en dernière place avec un investissement de 51 millions de DH chacune. Par région, ces projets d’investissement sont concentrés dans les régions du Grand Casablanca (40) et Tanger (31). Ce qui représente plus de 75% du total des projets et près de 80% du montant total investi. Pour rappel, le Fonds Hassan II pour le Développement économique et social contribue au financement partiel et à fonds perdu de l’acquisition du terrain et la construction des bâtiments nécessaires à la réalisation de nouveaux projets d’investissement. Et cela, dans des secteurs à avantages compétitifs, à savoir, le textile, l’habillement, le cuir, la sous-traitance électronique et les composants de matériels roulants. Sont concernés également la mécanique de précision, la sous-traitance aéronautique et les équipements de production qui y sont utilisés. De même, toute activité, contribuant à la préservation de l’environnement par le traitement, le recyclage et la valorisation industriels des déchets locaux.Ces projets qui nécessitent une enveloppe budgétaire de 2,7 milliards de DH devront générer 21.900 emplois stables.Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc