×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: La création d’entreprises redynamisée

Par L'Economiste | Edition N°:1906 Le 30/11/2004 | Partager

. Sur les dix premiers mois de 2004, 428 entreprises ont été créées. Les projets touristiques ont drainé 225 millions de DH Le CRI Fès-Boulemane a célébré, hier, son deuxième anniversaire. C’était lors d’une table ronde sur le thème “l’investissement dans la région Fès-Boulemane, réalité et perspectives”. Si l’on se réfère aux statistiques qui ont été présentées dans cette belle salle de l’ex-préfecture de Fès-Al Médina, la région a bien renoué avec la croissance. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Au total, 1.143 certificats négatifs ont été délivrés durant les dix premiers mois de l’exercice en cours. Dans ce lot, le secteur du commerce est classé au premier rang avec 63%. Les services viennent après avec 23% des demandes. Les secteurs de l’industrie et des BTP occupent, quant à eux, le bas du tableau avec seulement 7% chacun.En effet, le nombre de certificats négatifs délivrés, celui des entreprises créées ainsi que celui des emplois prévus ont connu, respectivement, des augmentations de 63, 17 et 242%. A fin novembre, le centre a enregistré 428 créations d’entreprises. Le nombre moyen d’emplois créés par entreprise est passé de 4 en 2003 à 11 en 2004. Les SARL et les SNC ont créé le plus d’emplois (en moyenne 17 emplois par entreprise). Alors que les personnes physiques ont créé 5 en moyenne.Sur le terrain, 63% des projets ayant reçu l’avis favorable sont en activité, 9% sont en construction et 9% connaissent des difficultés d’ordre administratif (domaines, équipement, commune, administrations centrales, agences urbaines, etc.). Le reste, soit 19% des projets, n’est pas réalisé pour des raisons dues au financement ou carrément à l’abandon du projet. Sur ces bons chiffres de 2004, les montants des futurs investissements dans les secteurs industriels et de l’énergie et des mines ont connu des évolutions respectives de 104 et 63% par rapport à l’année précédente. Quant aux projets touristiques, ils ont drainé 225 millions de DH, soit 19% des montants des projets d’investissement.Reste à signaler qu’en comparaison avec les projets des autres centres régionaux d’investissement fin juin 2004, dont le montant d’investissement est inférieur à 200 millions de DH, le CRI de Fès a approuvé 47 projets, soit 3% de l’ensemble des projets agréés au niveau national. “Sur le plan qualitatif, les projets agréés par notre centre engendreront une moyenne de 17,4 millions de DH et la création de 61 emplois par projet. Ce qui place la région de Fès, respectivement, en deuxième et en première position en termes de montant d’investissement et d’emplois à créer par projets agréés”, note Fouad Ouzzine, directeur du centre.       “La stratégie que nous menons actuellement consiste à renforcer davantage notre rôle de facilitateur… Nous sommes en train de mettre en place d’autres procédures telles la centralisation des actes administratifs relatifs à la création et l’accomplissement on-line des formalités de création, en vue d’améliorer notre système d’information”, souligne Ouzzine.


Délais

En ce qui concerne les activités du guichet d’aide aux investisseurs, les responsables du centre affirment que tous les projets d’investissement sont étudiés par une commission régionale. Celle-ci regroupe, outre les délégués des administrations concernées par l’investissement, les autorités locales compétentes. “L’examen des dossiers suit une procédure finalisée et une suite est donnée à l’investisseur dans un délai compris entre 30 et 60 jours. Cela en fonction de la nature du secteur concerné ou l’intervention d’un département ministériel (administration centrale ou l’avis du conseil communal)”, explique Ouzzine. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc