×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Dar Taliba rouvre ses portes

Par L'Economiste | Edition N°:1888 Le 02/11/2004 | Partager

. Ses bénéficiaires ne paieront que 300 DH par trimestre . Le budget de fonctionnement fixé à 870.000 DHConnu sous le nom de “Dar Taliba”, l’établissement de 6 étages existe depuis 2003. Il vient d’être inauguré officiellement par SM le Roi Mohammed VI.Sa réalisation, qui est venue combler le manque en logements universitaires, a coûté 8 millions de DH. L’objectif est d’apporter un soutien estimable aux jeunes filles démunies en leur offrant un logement décent et de meilleures conditions de scolarisation. Voilà donc l’esprit dans lequel l’établissement avait ouvert ses portes en 2003. Mais le 11 janvier 2004, et lors d’une visite surprise à Fès, Mme Zoulikha Nasri, conseillère de SM le Roi et membre de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, a constaté que le directeur de l’établissement ne respecte pas les conditions d’accès. “Il fait profiter des chambres ses proches et des personnes qui ne correspondent pas aux critères requis”. La première réaction de Mme Nasri était de mettre à la porte toutes les locataires ainsi que le directeur et les autres employés. La décision de fermeture de Dar Taliba en était une suite logique. Contactée par L’Economiste, Mme Nasri avait souligné que l’objectif derrière la création de ces établissements, à Fès comme ailleurs, était de faire loger dans de meilleures conditions des jeunes filles défavorisées, handicapées ou parmi les plus méritantes. Des clauses qui n’avaient pas été respectées par la direction de l’époque.Aujourd’hui, tous les maux dont souffrait la gestion de l’établissement sont enterrés. Une nouvelle direction a été désignée. C’est désormais Naima Siour, ex-chef de service à l’Université Mohammed Ben Abdallah, qui va présider aux destinées de cet établissement. Pour elle, “la résidence dispose de 170 lits et seules les étudiantes de parents démunis seront admises. Pour accéder à Dar Taliba, toutes les conditions doivent être remplies et vérifiées. Chaque demande est décortiquée pour justement ne faire profiter que les filles nécessiteuses originaires des autres villes”. Déjà, une quarantaine de filles ont été choisies. Ces bénéficiaires ne paieront que 300 DH par trimestre au lieu de 500 DH (tarif pratiqué par l’ancienne direction). Il faut aussi noter que la gestion du centre est actuellement assurée à travers un partenariat solide. Lequel partenariat regroupe la Fondation Mohammed V, la wilaya de Fès-Boulemane, l’Office national des oeuvres sociales et culturelles, la région de Fès-Boulemane, la ville de Fès, la préfecture de Fès, l’Entraide nationale, l’association Fès-Saiss et la direction des domaines. Grâce à ces partenaires, la Résidence se dote d’un budget de fonctionnement de l’ordre de 870.000 DH.Reste à signaler que Dar Taliba dispose, outre des 85 chambres, de 6 cuisines, une infirmerie, une buvette, des toilettes, des lingeries et un vrai hammam avec plusieurs douches. Le Souverain a visité tous ces locaux lors de l’inauguration. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc