×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Des bonbons sans sucre Aiguebelle

Par L'Economiste | Edition N°:1903 Le 25/11/2004 | Partager

. La société a investi 30 millions de DH pour le projet. Une formation de trois ans pour les techniciensLa compagnie chérifienne de chocolaterie, Aiguebelle, s’attaque au marché du light et lance les bonbons sans sucre. Selon la direction de la société, “les agro-industriels ont compris que la qualité, l’hygiène et la sécurité ne constituent plus les seuls maîtres mots, puisque considérés comme des acquis, pour grignoter des parts de marché”. Aujourd’hui, les consommateurs sont plus sensibles aux concepts de santé, équilibre et bien-être. Aiguebelle entend d’ailleurs se positionner franchement sur ce créneau qu’elle juge encore inexploité. La confiserie sans sucre existant sur le marché local est importée d’Europe et “est généralement écoulée à des prix prohibitifs”, estime la société. Pour réaliser ce projet, des investissements de plus de 30 millions de DH ont été consentis créant ainsi des dizaines d’emplois pour la ligne de bonbons sans sucre. Aiguebelle a également assuré une formation de trois ans, durant lesquels ses techniciens se sont rendus dans différentes capitales européennes afin d’assimiler la technologie de ce nouveau produit. Rappelons que la compagnie chérifienne de chocolaterie avec sa marque Aiguebelle a été créée en 1942. “Il s’agit de la seule entreprise marocaine qui fabrique le chocolat directement à partir de la fève de cacao”, est-il indiqué auprès de la chocolaterie. De plus, Aiguebelle procède elle-même à l’importation de la fève de cacao qu’elle traite dans son usine. La compagnie procède ainsi à la torréfaction et l’extraction du beurre. Un travail “minutieux” qui a valu à l’entreprise une certification Iso 9001 version 2000 en 2003. La compagnie annonce avoir investi plus de 70 millions de DH les quatre dernières années pour se positionner sur le marché de la confiserie. Prochaine étape, le chocolat sans sucre. N. Be.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc