×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Démilitariser l’Intifada: Abbas confiant

Par L'Economiste | Edition N°:1919 Le 17/12/2004 | Partager

. Et cela, en dépit du refus du Hamas et du Jihad islamique Le chef de l’OLP Mahmoud Abbas s’est dit optimiste quant à un accord des groupes palestiniens radicaux sur sa proposition de démilitariser l’Intifada, malgré un premier refus formulé par les mouvements islamistes.“Des discussions intenses ont lieu avec le mouvement Hamas et d’autres dans le but d’atteindre un accord pour calmer la situation”, a souligné Abbas qui demeure optimiste sur la position des groupes palestiniens qui avaient accepté un cessez-le-feu de 53 jours lorsqu’il était Premier ministre. Il espère ainsi conclure un accord avant, ou peut-être après, l’élection” à la présidence de l’Autorité palestinienne, le 9 janvier, a dit Abbas. Les mouvements radicaux du Hamas et du Jihad islamique avaient rejeté quelques heures auparavant l’appel, publié dans un quotidien arabe, de Abbas à démilitariser l’Intifada.“De telles déclarations vont à l’encontre du consensus au sein de notre peuple sur la légitimité de la résistance”, a déclaré un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri. “Le peuple palestinien a besoin des armes de la résistance contre l’occupation israélienne”, a renchéri Mohammad Al-Hindi, haut responsable du Jihad. Abbas a fait état de demandes des groupes armés palestiniens. “Il est normal que toutes les parties demandent à Israël de mettre un terme aux opérations militaires en échange d’un cessez-le-feu palestinien”, a-t-il dit. “Nos frères ont également des demandes internes, relatives à leur participation au processus de décision politique. Nous examinons ces demandes avec sérieux”, a-t-il ajouté. Abbas, qui part favori pour l’élection, a toujours été favorable à la démilitarisation de l’Intifada.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc