×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Coup de pouce pour l’enseignement rural

Par L'Economiste | Edition N°:1860 Le 23/09/2004 | Partager

. Cantines, internats et cliniques scolaires . El Malki annonce de nouvelles dispositions Ils étaient près de 6 millions d’écoliers et élèves à prendre le chemin de l’école le 16 septembre. Mardi 21 septembre, le ministre de l’Enseignement a fait le point sur la rentrée scolaire et universitaire 2004-2005.“Cette rentrée est placée sous le signe de la qualité par la proximité et dans le cadre de la régionalisation”, indique Habib El Malki, le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique lors d’un point de presse organisé pour l’occasion. Dans ce sens, “plusieurs mesures ont été adoptées pour améliorer les conditions de vie de nos élèves et étudiants”, a-t-il expliqué. En effet, pour cette rentrée universitaire, une dotation importante sera attribuée aux cités et restaurants universitaires, a-t-il ajouté. Ces établissements seront ouverts jusqu’à la fin juillet 2005.. Transport scolaireLa mise en oeuvre du système Licence-Maîtrise-Doctorat (LMD) entame sa deuxième rentrée. La “licence LMD” sera délivrée en fin 2005-2006.Les brevets de technicien spécialisé (BTS) seront généralisés dans toutes les régions du Royaume pour faire face à la demande accrue des étudiants. Dans le cadre de la déconcentration et de la décentralisation, une nouvelle culture de gestion des ressources humaines et financière sera également mise en place. Dès cette année, les académies et les universités auront plus de liberté pour la gestion de leurs budgets. Dans cette nouvelle approche, la gestion financière des facultés sera du ressort des présidents des universités. Le milieu rural n’est pas en reste. Parmi les dispositions qui ont été prises pour améliorer les conditions de scolarisation des élèves des régions rurales: la prolongation des jours ouvrables des cantines scolaires. Ils sont passés de 90 à 130 jours, la construction de nouveaux internats et la création du transport scolaire. Pour cette rentrée, 10 cars ont été mis à la disposition des académies.Dans le cadre de la réalisation de la charte de l’éducation, la rentrée 2004-2005 a été marquée par l’introduction dans plusieurs matières des principes fondamentaux qui régissent la Moudawana et de nouveaux manuels scolaires pour le primaire et le collège. Idem pour l’enseignement de l’amazigh, qui est à sa deuxième année. Cette langue sera enseignée dans 961 nouvelles écoles par 2.660 professeurs, qui seront encadrés par 236 inspecteurs. S’ajoutant aux 344 anciennes écoles où l’amazigh a été enseigné l’année dernière, par 1.100 professeurs.La promotion de la santé scolaire se poursuit également, le département d’El Malki a recruté 16 médecins dans les académies et il prévoit, dans ce sens, des partenariats avec le ministère de la Santé, notamment pour le diagnostic des maladies et les handicaps chez les nouveaux élèves du primaire. De nouvelles cliniques scolaires seront mises en place et l’approvisionnement des établissements du milieu rural en produits pharmaceutiques de première nécessité, a annoncé le ministre lors de ce point de presse. Fadwa EL GHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc