×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Coopération renforcée avec la Méditerranée

Par L'Economiste | Edition N°:1785 Le 08/06/2004 | Partager

. Davantage de facilité pour le secteur privéLe quatrième comité ministériel de la Femip (facilité euroméditerranéenne d’investissement et de partenariat) s’est réuni hier lundi à Alexandrie (Egypte) pour examiner l’accroissement de ses interventions en faveur du secteur privé des partenaires méditerranéens de l’Europe. C’est ce qu’a indiqué un responsable de la Banque européenne d’investissement (BEI). Pour rappel, la Femip relevant de la BEI, avait été créée en 2002 pour aider au financement de projets économiques par l’UE. En 2003, 23 projets d’investissement ont bénéficié d’un montant total de 2,1 milliards d’euros au titre de la Femip, soit 20% de plus que l’objectif du plan d’activité de l’organisme pour l’année. Ces projets ont concerné le Maghreb (12 opérations), le Moyen-Orient (six opérations) et la Turquie (quatre opérations), dont 48% en faveur du secteur privé. Les opérations en faveur du secteur public ont mis l’accent sur l’instauration d’un environnement porteur pour le développement du secteur privé. La BEI veut porter à terme le pourcentage de ses interventions dans le secteur privé à 50% de ses financements. Cet objectif devrait être atteint en 2004 au vu des résultats du 1er trimestre.La Banque européenne d’investissement veut développer ses financements aux petites et moyennes entreprises (PME) à travers des partenaires financiers locaux, qui prennent en charge l’étude des projets et leur suivi. Elle assure pour sa part la formation de ses associés.Afin d’augmenter les possibilités d’intervention de la banque européenne, une “Femip renforcée” a été créée en décembre 2003 à la demande du Conseil des ministres européens des finances (ECOFIN).Ainsi, de nouveaux dispositifs ont été mis en place. Ils deviendront opérationnels entre 2004 et 2006.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc