×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca
Le personnel de la Somaca met la pression

Par L'Economiste | Edition N°:1901 Le 23/11/2004 | Partager

. Il observe un arrêt de travail d’une heure par jour depuis le 3 novembreLe personnel de la Somaca a entamé un mouvement de contestation. Les employés de cette usine de montage automobile ont observé un arrêt de travail d’une heure, chaque jour, du 3 au 12 novembre. Les 747 ouvriers, cadres et agents de maîtrise, s’insurgent contre la non-exécution du protocole d’accord conclu avec la direction le 23 juillet 2004. «Tous les travailleurs de l’usine sont prêts à continuer dans cette cadence et même à entreprendre d’autres formes de protestation si l’administration ne tient pas ses engagements», affirme Mohamed El Harif, délégué du personnel. A partir de mardi, le personnel a mis fin à son mouvement. «C’est pour accorder à la direction un délai d’une semaine pour qu’elle assume ses responsabilités», explique El Harif. Selon les dispositions du protocole, celui-ci prend effet rétrospectivement depuis le 1er janvier 2004. Mais selon le délégué du personnel, seules deux promesses ont été respectées. D’une part, «l’augmentation générale des taux horaires de base de 0,50 DH/heure» pour les opérateurs permanents, telle qu’elle a été signalée par l’article premier du protocole. Malheureusement, les opérateurs temporaires n’en bénéficient pas. Pour les autres catégories de personnel (techniciens, agents techniques et secrétaires), cette augmentation est fixée à 104 DH/ mois. En contrepartie, les délégués du personnel s’engagent à ne présenter aucune revendication salariale durant l’année 2004. Mais aussi en 2005 si le volume de production annuelle est inférieur à 15.000 véhicules pour l’année en cours. Une autre promesse a été tenue. Elle concerne le chômage technique. L’article 4 du protocole instaure le principe de la réduction du temps du travail. Une réduction estimée à 28 jours pour l’année 2004. C’est pour pallier la baisse prévisionnelle de la production consécutive «aux problèmes que traverse la société suite au départ de FIAT». Mais ce qui “met en colère les ouvriers, c’est la mise en veilleuse de l’article 2 portant sur la convention collective”. Cette disposition prévoit «la signature de la convention avant fin octobre 2004». Il n’en est rien, à en croire El Harif. Par ailleurs, depuis septembre, des discussions ont eu lieu en présence d’un représentant de la centrale syndicale (CDT) pour finaliser le projet de convention. Celle-ci est fin prête mais attend encore l’aval de la direction. Selon le délégué du personnel, “la convention collective ne fait qu’entériner et officialiser nos acquis”. Elle fait bénéficier tout le personnel du 13e mois. Mais aussi d’une prime loyer de 700 DH/mois, une prime de l’Aïd Al Adha de 1.250 DH/an, une prime de scolarisation des enfants de 1.400 DH/an, une prime de panier de 10 DH/jour. La convention insiste aussi sur les droits légaux qui reviennent d’office à la classe ouvrière. Notons enfin qu’on a essayé de contacter à maintes reprises la direction de la Somaca, mais en vain.


Consulter Renault

Selon le délégué du personnel Mohamed El Harif, la direction explique son retard dans la signature de la convention collective par le fait qu’elle doit consulter la société Renault. Rappelons que celle-ci sous-traitera la voiture économique (75.000 DH à 80.000 DH) «Logan» à la Somaca. Cette unité d’assemblage entend produire pour le compte du donneur d’ordre 30.000 unités par an dont 15.000 destinées à l’export (Jordanie, Egypte, Tunisie et Afrique subsaharienne). Il est prévu de lancer l’assemblage de la nouvelle voiture économique en juillet 2005.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc