×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Bêtisier de fin d’année: Les perles auxquelles vous avez échappé

Par L'Economiste | Edition N°:1928 Le 30/12/2004 | Partager

■ Les responsables devaient assurer leurs derrières: Certes, ce serait une bonne chose pour les douloureuses chutes, mais assurer ses arrières serait plus approprié.■ Un pêt de 100 millions de DH de la Banque Mondiale: Les émissions de gaz coûtent cher et nécessitent bien un prêt de la Banque Mondiale.■ Le ministre n’avait pas de quoi se mordre les doigts: Attention Monsieur le Ministre, de ne pas les avaler!■ Grève des porcs de deux jours: Exploités, les pauvres porcs en ont eu ras-le-bol et ont décidé de faire grève. Et justement, cette grande mobilisation a eu lieu au port!■ Le ministre n’a pas mâché ses morts et les syndicats ont eu le dernier mort: Il y a trop de morts dans cette histoire! Un véritable enterrement collectif.■ Le corps des enseignants: un titre très anatomique.■ Les magasins Mac Spencer: Tiens, les Anglais Mark & Spencer se seraient-ils diversifiés dans la restauration?■ Dormir sur ses deux oreillers: Il ne manque plus que les boules Quies et le tour est joué. ■ Il tient un résonnement logique: Et crak badaboum, il tomba. Donc, autant tenir un raisonnement plus logique.■ Droguer le fleuve: A défaut de le draguer…■ Une chorégraphie qui dégageait beaucoup de graisse: Il est vrai que la danse et l’effort physique sont un excellent sport pour faire fondre toute la graisse. Sans oublier que ces exercices peuvent vous rendre toute la grâce qui manque.■ Les savons en islam: Pauvres savants en études islamiques. Ce savon sorti de nulle part serait-il un démarrage au nettoyage de la pensée islamique? A voir.■ C’était du bain bénit: Quel pur délice qu’un bain après une rude journée de labeur. Il est vraiment bénit. ■ C’était sa tasse de café ou bol de thé: Décidez-vous à la fin!■ Il avait un talon reconnu: Ce célèbre chausseur avait une telle réputation qu’on se disputait même ses talons. Et il avait du talent en plus.■ Il avait des atouts motivationnels: Que c’est attendrissant!■ “Madame, je vous envoie le dossier avec toutes les pièces à conviction”: Merci pour notre enquête top secret.■ M. X s’est pendu à Agadir: Qu’est-ce qu’il lui a pris d’aller se pendre dans cette ville. Il y en a tellement d’autres. ■ La dernière monture du projet de loi comporte des failles: Qui veut aller loin ménage sa monture.■ Le coup de garce: Cette femme est une véritable garce qui a fini par nous porter le coup de grâce. ■ Ils peuvent rattraper des maladies véhiculées par des agents viraux comme l’hépatite B: Attrapez-moi ces agents!■ Le ministère en marge du logement: Là, les mesures de construction dépassent les plans. Mais c’est toujours le ministère qui en a la charge. ■ Unis pour aider les détenus: Voilà comment un slogan peut être déformé. Et on fait quoi des démunis?■ Grand-fesse des tour-opérateurs: Une manière comme une autre de fêter leur grand-messe.■ La première tronche du programme de logements: Il a bonne figure ce projet. ■ Il voulait le beur et l’argent du beur: Sans commentaire.■ L’incinération de 40 personnes présumées coupables: C’est un fait, les personnes coupables doivent aller en prison, mais de là à les incinérer… Pour une question de droits de l’homme, il vaudrait peut-être mieux les incarcérer.■ Avouer une enveloppe de 10 millions de DH: Oh! le lapsus révélateur…■ La drague d’une valeur marchande de 70 millions de DH: Il faut vraiment être drogué pour payer si cher!■ Aujourd’hui, les indigènes sont désespérés: Tant pis pour les indigents!


Dans le feu de l’écriture et les technologies aidant (lorsque l’on ne fait pas attention, le correcteur automatique réserve d’énormes surprises), les journalistes peuvent se transformer en génies de la déformation d’expressions souvent hilarantes. Heureusement, nos correcteurs, arme au poing, ou plutôt stylo à la main, sont là pour veiller au grain. Nous vous proposons un petit morceau d’anthologie. Alors, bonne année à tous.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc