×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Batman sème la terreur à Buckingham

Par L'Economiste | Edition N°:1854 Le 15/09/2004 | Partager

. La sécurité humiliée par l’intrusion au Palace d’un homme déguisé Les responsables de la sécurité de la famille royale ont été une nouvelle fois “humiliés”. Et ce, par l’irruption aussi incongrue qu’hilarante, sur la façade du palais de Buckingham, d’un militant d’une organisation de défense des droits des pères déguisé en Batman.Cette intrusion faisait mardi 14 septembre la Une de la presse britannique alors que le ministre de l’Intérieur, David Blunkett, refusait de transformer la résidence de la reine en camp retranché.Hésitant entre ironie et colère, les quotidiens étaient cependant d’accord sur un point: le dispositif de protection de la famille royale ne serait qu’une “farce”. Et ce, malgré la nomination en mai au poste de directeur de la sécurité de Buckingham d’un certain Jeffrey Cook, un ancien parachutiste médaillé pour ses faits d’armes dans les Balkans.Vêtu de l’uniforme gris et noir de Batman, le visage caché par la célèbre cagoule à oreilles pointues, le farceur hurluberlu est un militant de Fathers 4 Justice, une organisation qui défend les droits des pères leur permettant de voir leurs enfants après un divorce. Il a réussi à grimper avec une échelle, au nez et à la barbe des agents de sécurité, sur une corniche de la façade principale du palais.A moins de deux mètres du fameux balcon d’où la reine salue la foule dans les grandes occasions, Jason Hatch, peintre en bâtiment de 33 ans, a déployé une banderole où l’on pouvait lire “les superpapas des pères pour la Justice”.Plus de 5 heures après son “coup”, il a accepté de bonne grâce de monter sur une plate-forme élévatrice amenée par les forces de l’ordre, et de regagner le sol en saluant de la main les badauds, sous les acclamations de ses supporters. Il a ensuite été embarqué dans un fourgon de la police. L’un de ses acolytes, déguisé en Robin des bois, a été également arrêté par la police.Cette nouvelle défaillance des services chargés d’assurer la sécurité de la famille royale intervient alors que la reine Elizabeth passe ses vacances dans son château de Balmoral en Ecosse. Aucun membre de sa famille ne se trouvait ce jour-là à Buckingham.Alors que la lutte contre le terrorisme est la priorité numéro un du gouvernement, les dispositifs de sécurité des institutions les plus symboliques du pouvoir britannique sont une nouvelle fois tournés en dérision.“Si une poignée de pères peuvent faire cela, cela devrait être une simple promenade pour des terroristes”, a commenté John Ison, un militant de Fathers 4 Justice.La police a assuré qu’elle n’aurait pas hésité à tirer si “Batman” avait été porteur d’une bombe. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc