×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agrimaroc joue la carte de la sensibilisation

Par L'Economiste | Edition N°:1853 Le 14/09/2004 | Partager

. Le Salon tient sa huitième édition . Quelque 120 exposants et des thèmes sur l’actualité agricoleL’agriculture marocaine et internationale sera au rendez-vous du 23 au 26 septembre, pour la huitième édition de la Foire internationale Agrimaroc. Cette édition 2004 sera l’occasion pour des échanges et des partenariats entre les professionnels marocains et étrangers. Mais aussi, il s’agira de mettre en évidence le potentiel agricole marocain comparé à d’autres produits internationaux. C’est le hall d’exposition de la Foire internationale de Casablanca qui accueillera l’événement. Le nombre d’exposants attendus est de 120, venant de plusieurs pays, entre autres la France, l’Italie, la Russie et le Cameroun. Le Maroc pour sa part sera représenté à travers différents établissements et institutions qui interviennent dans le secteur, tels le ministère de l’Agriculture, des opérateurs privés et des associations concernées. Aussi et parallèlement à l’exposition, un vaste programme d’animation scientifique est prévu. Il comportera des conférences et des séances de sensibilisation et de vulgarisation, sur des thèmes d’actualité du secteur agricole, au Maroc et dans le monde. Le Maroc est un pays à dominance agricole, et ce en dépit de l’émergence de différents secteurs tels que les Nouvelles technologies de l’information et de la communication ou encore le tourisme. Mais l’agriculture reste la locomotive de l’économie nationale. Aussi, la huitième édition d’Agrimaroc intervient dans un contexte plutôt favorable. La campagne agricole 2003-2004 s’est caractérisée par une production globalement satisfaisante. La production céréalière a enregistré une hausse de 4% par rapport à sa précédente. Soit une production d’environ 81 millions de quintaux. Celle des légumineuses alimentaires a, elle aussi, connu une amélioration, avec une augmentation de 563 millions de quintaux. Pour la culture oléicole, la production a connu une hausse remarquable de 120%. Bien sûr, certains produits sont parfois moins lotis que d’autres. Pour la campagne 2003-2004, la production d’agrumes a connu une baisse de 13%. L’agriculture est confrontée à toutes sortes d’entraves. Entre des années de rude sécheresse, l’invasion des criquets et le manque de visibilité en matière d’échange avec les pays de l’Europe, l’agriculture marocaine reste vulnérable. Les spécialistes, en se basant sur les résultats de la campagne 2003-2004, tablent sur une campagne 2004-2005 «satisfaisante, si ce n’est bonne dans l’ensemble». Houda BENBOUYA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc