×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: L’immobilier en tête des futurs investissements

Par L'Economiste | Edition N°:1762 Le 06/05/2004 | Partager

. Ce secteur générera une enveloppe de 1,16 milliard de DH pour 2.700 emplois . Vient en deuxième position le tourisme, avec notamment les projets du FountyLe secteur de l’habitat continue à doper l’investissement dans la région du Souss Massa Draâ. C’est ce qui ressort du bilan relatif au premier trimestre 2004 du CRI. Près de 56% des 117 dossiers déposés au cours des trois premiers mois de 2004 au CRI concernent le secteur de l’habitat. En fait sur les 2,13 milliards de DH d’investissements programmés porteurs de 6.079 emplois, l’habitat accapare près de 1,16 milliard de DH, soit 54,6 %. Il s’agit de nombreux projets immobiliers envisagés dans la ville pour répondre aux besoins grandissants, sans oublier le programme de résorption de bidonvilles auquel participent des opérateurs privés. L’emploi est le premier bénéficiaire de cette situation. Le bâtiment à lui seul va générer 2.782 emplois. Le secteur du tourisme pour sa part, qui arrive en deuxième position des secteurs prisés par les promoteurs, en raison des hôtels programmés notamment sur le Founty, créera 775 postes de travail en drainant 446 millions de DH. Vient après le secteur des technologies de l’information et des communications avec un investissement projeté de 246 millions de DH qui offriront près de 560 emplois. La ventilation par montant d’investissement de ces projets fait ressortir que la préfecture d’Agadir Ida Outanane abritera plus de 49 % des investissements envisagés. L’annexe du CRI à Ouarzazate a recensé 11 projets dans cette ville qui recèle, notamment avec les provinces environnantes, une forte activité minière. Une filière en pleine expansion, preuve en est le nombre des autorisations minières délivrées. Sur les 123 autorisations accordées par le wali de la région du Souss Massa Draâ, près de 59% relèvent de la province de Ouarzazate. Pour accompagner la dynamique que connaît l’investissement dans la région du Souss Massa, le CRI s’est lancé dans la réalisation d’un guide économique. Dans le même souci de communication, le centre dispose d’un guide de l’investisseur ainsi qu’un bulletin trimestriel baptisé “CRI Agadir News”. Ce dernier aborde notamment l’actualité régionale en matière d’investissement. Parallèlement à ces actions, deux études initiées par l’établissement sont en cours de finalisation. Il s’agit de l’étude de faisabilité de la requalification des zones industrielles (ww.leconomiste.com) ainsi que celle du potentiel de l’industrie de transformation et de valorisation des produits de la mer. Le but est de positionner la filière à l’échelle nationale et internationale et identifier de nouveaux débouchés.


La SARL en tête

Sur les 218 demandes de création d’entreprises dont 47% de personnes morales, la SARL caracole en tête avec 85% des intentions. Comme d’autres régions, c’est la forme juridique la plus prisée. Vient par la suite la SNC avec 13% des intentions de création. A noter que 70% des créations d’entreprises sont liées à des activités prestataires de services. Le commerce couvre 25% des demandes de création. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc