×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

“Marock”, en tournage à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:1813 Le 16/07/2004 | Partager

. La Corniche, plateau de cinéma pour un temps. Courses-poursuites et cascades en sérieTrois voitures lancées dans une folle course-poursuite, vrombissement de moteurs et coups de frein secs. La dernière voiture fait une volte-face époustouflante et tourne à vive allure pour poursuivre la seconde voiture. La première continue jusqu’au second virage et tourne également à toute vitesse. Les trois voitures s’éclipsent enfin dans une ruelle. Le bruit des pneus crée un grand vacarme. “Coupeeez! C’est à refaire”, crie Laïl Marrakchi, jeune réalisatrice marocaine, actuellement à Casablanca pour le tournage de son premier long-métrage “Marock”.Lauréate d’un prix au Festival de Cannes pour son court-métrage “100 dirhams”, la jeune réalisatrice, née en 1975, a à son actif deux autres courts-métrages: “L’horizon perdu” et “Momo Mambo”.Très occupée à diriger son équipe, elle avance, entre deux prises de vues: “Je suis très contente de réaliser mon premier long-métrage. J’ai très peur mais ça peut aller”. “Marock”, conjonction de Maroc et rock selon Ali Chekroune, premier assistant réalisateur, est une chronique mettant en scène de jeunes lycéens en classe terminale. Le film est une production franco-marocaine. “Nous sommes très occupés. C’est le moment le plus difficile pour nous. Je ne peux pas donner d’estimation du budget réservé au tournage tant qu’on n’a pas terminé. De toute façon, on peut dire que c’est une petite production”, explique Stéphanie Carreras, productrice du film. L’agence casablancaise Cinétéléma contribue également à la production. Le tournage durera six semaines. “On est déjà à notre troisième semaine. Nous avons tourné des scènes à la plage Dahomey et aux anciens abattoirs de Casablanca”, précise Abdelfattah, un responsable de production. “Aujourd’hui, l’essentiel du budget est réservé à la sécurité”, souligne un responsable. En effet, les scènes en tournage sont estimées dangereuses. Le périmètre de tournage est bouclé de McDonald’s Corniche jusqu’au Mégarama. Des agents de police interdisent aux automobilistes l’accès à cette zone. Des cascadeurs professionnels sont engagés pour conduire les trois voitures. Meules de paille et extincteurs: La sécurité est à son paroxysme. “Tout le monde en arrière, je ne veux personne à côté”, s’écrie l’assistant, talkie-walkie à la main. Deux cameramen sont en position. La caméra principale est à même le sol. A côté de la script-girl, Laïla Marrakchi est crispée devant le moniteur témoin. “Moteur. Ça tourne!” Tout le monde retient son souffle. Les trois voitures arrivent à grande vitesse. L’assistant cameraman sursaute, prêt à fuir le danger. Coups de frein, pirouette, et accélération. “Coupez. Parfait, c’est dans la boîte. Préparez le travelling pour la scène suivante”. Ouf! tout le monde se félicite.La sortie du film est prévue pour mars ou avril 2005. Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc