×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

· 17500 DH/mois pour former un athlète : Les athlètes complètement Nike

Par L'Economiste | Edition N°:353 Le 09/10/1998 | Partager

Des résultats éloquents certes, mais des moyens limités. La Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme consacre près de 17.500 DH/mois pour la formation de chaque athlète. Une moyenne jugée en deçà de ce qui s'y consacre sous d'autres cieux.

Comment gérer l'argent des Athlètes? "La meilleure manière est de le placer dans un compte bloqué. C'est ce que nous faisons pour l'argent d'El Guerrouj par exemple", affirme d'emblée M. Aziz Daouda, manager des athlètes nationaux. "Si l'on investit dans la Bourse ou dans une usine, l'athlète sera plus tenté de suivre le cours de ses actions ou le chiffre d'affaires réalisé. Il faut savoir éviter à l'athlète les soucis d'argent".
M. Daouda sait de quoi il parle. Outre ses fonctions de Manager, il est aussi directeur technique national (DTN) de la Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme, et il vient d'être reconnu par l'International Athletic Amateur Federation (IAAF) comme l'un des quatre managers valables sur le continent africain. Ils sont venus s'ajouter à une petite minorité d'une soixantaine de personnes reconnues par la toute-puissante Fédération de Primo Nebiolo. Selon M. Daouda, cette petite élite est divisée en deux: d'une part, les managers classiques qui sont des agents d'affaires et, d'autre part, ceux qui sont également liés à l'athlète sur le plan technique. Cette seconde option est la plus prisée actuellement et c'est la voie que le Maroc a choisie pour ses athlètes.
Ainsi, le manager s'occupe de toutes les phases de la carrière d'un athlète et ce, depuis la prospection à la recherche de jeunes talents.
Ces derniers trouvés, il faudra les former.

Emulation


Chaque mois, la FRMA y consacre ainsi près de 17.500 DH par mois et par athlète, entre logement, nourriture, salaires d'encadreurs et autres charges fixes. L'enveloppe annuelle affectée est de 1,5 milliard de Centimes. De plus, chaque athlète perçoit un salaire fixe de la Fédération qui varie des symboliques 300 DH pour le débutant aux 6.000 DH pour le top niveau. "Il va sans dire que, lorsque l'athlète arrive à 6.000 DH, cette somme devient dérisoire à côté de ce qu'il gagne. Mais cette rémunération est surtout conçue comme une source d'émulation pour les athlètes qui débutent", argumente le DTN.
Outre l'enveloppe assurée annuellement par le budget du Ministère de la Jeunesse et des Sports, les ressources de la Fédération proviennent essentiellement de dons en nature de plusieurs partenaires (OCP, ONPT, ONCF...). D'autres sources d'argent sont également investies. C'est le cas du contrat de sponsoring conclu entre la FRMA et l'Américain Nike, qui lui fournit les équipements sportifs pour une durée de trois ans. Valeur estimée: entre 350.000 et 400.000 Dollars (entre 3,3 et 3,8 millions de DH). M. Daouda n'en dira pas plus: la firme américaine a interdit à la Fédération de divulguer ce chiffre sous prétexte qu'elle vend son image et non pas ses finances. Parallèlement au contrat conclu avec la Fédération, Nike a aussi des contrats personnels avec nos grands athlètes. Là aussi, motus et bouche cousue.
Pour de tels contrats, c'est le manager qui se charge de faire le lien entre sponsors et athlètes. C'est aussi l'une des facettes de son travail. Comme celle de trouver chaussure à son pied, sans jeu de mots, pour chacun des athlètes nationaux: 43 pour El Guerrouj, 40 pour Nezha Bidouane, 37 pour Zahra Ouaziz, et même des 45... pour Khalid Boulami.

Ghassan KHABER & Hassan BOUCHACHIA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc