×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

«La proposition de la FISA n'est pas à exclure conjoncturellement«

Par L'Economiste | Edition N°:1706 Le 17/02/2004 | Partager

Suite à notre article sur les aviculteurs publié dans notre édition du vendredi, nous avons reçu de la part de Hassan Benabderrazik, secrétaire général du Ministère de l'Agriculture les précisions suivantes: «Vous avez publié une information préjudiciable à notre partenariat avec les associations professionnelles du secteur de l'aviculture. En effet, la présentation de votre article fait un amalgame entre mes déclarations et des intentions prêtées au ministère sur un démantèlement symétrique des intrants et des produits. De plus, malgré ma déclaration expresse que le ministère n'exclut pas une révision des droits de douane sur les intrants, l'article précise que le ministère n'approuve pas les ajustements requis aux droits de douane.Il termine par un appel à la bataille, qu'il aura contribué à créer, contre l'esprit de dialogue et de concertation qui régit nos relations avec les associations professionnelles.Mon message fut le suivant:“Nous avons une situation de crise du marché du poulet, caractérisée par une baisse des prix à la production et donc une dégradation des marges et de la solvabilité des producteurs. Cette situation se transmet à l'amont de la filière, en fragilisant les provendiers et les accouveurs, qui risquent de se retrouver avec de mauvaises créances. La proposition de la FISA n'est pas à exclure conjoncturellement. Néanmoins, son application se traduirait par une légère réduction du prix de revient sans prendre en compte le problème central de l'excédent d'offre, donc de la régulation du marché. Elle n'est pas à la mesure de la crise structurelle que connaît périodiquement ce secteur. Aussi, travaillons-nous ensemble sur un projet de contrat programme qui vise à développer des solutions durables et concertées, au-delà d'un mouvement conjoncturel.»

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc