×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

11 milliards de DH de la BEI au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:2199 Le 24/01/2006 | Partager

. Les financements de projets étalés sur 2000-2005. Ils ont concerné les routes, l’assainissement, l’énergie, l’habitat…. 2006, dernière année du mandat Euromed IILa Banque européenne d’investissement (BEI) a déboursé plus d’un milliard d’euros (quelque 11 milliards de DH) pour le financement au Maroc de grands projets. Etalés entre 2000 et 2005, ces financements ont concerné tout aussi bien la construction de routes rurales, l’interconnexion électrique que l’exploitation de gisements aurifères.Le représentant de la BEI au Maroc, René Perez, a indiqué lors d’un séminaire, organisé vendredi 20 janvier à Casablanca, par la Chambre de commerce belgo-luxembourgeoise, que l’institution financière européenne s’attend à davantage d’engagements au Maroc. Encore faut-il que des projets lui soient soumis, rappelant à la même occasion que 2006 sera la dernière année d’Euromed II. C’est dire l’urgence de l’appel de la BEI. Cette dernière avait d’ailleurs mis sur pied une stratégie incitative destinée aux pays du pourtour méditerranéen. Il s’agit de la «Facilité euroméditerranéenne d’investissement et de partenariat», communément appelée FEMIP. Stratégie qui entre dans le cadre du programme de revitalisation du processus de Barcelone qui tend à s’essouffler. Le Maroc a pu bénéficier, comme d’autres pays méditerranéens, des avantages de la FEMIP. Ainsi, des engagements financiers de quelque 3 milliards d’euros (33 milliards de DH) ont été signés entre l’institution financière européenne et le Royaume. Plus de 1,6 milliard d’euros (l’équivalent de 17 milliards de DH) de ce montant ont été attribués dans le cadre des mandats Euromed I et II. La moyenne des prêts au cours des trois dernières années a atteint quelque 200 millions d’euros (2,2 milliards de DH). Les secteurs ciblés par ces financements sont notamment les grands projets d’investissements initiés par le privé, les PME, les secteurs industriel, touristique et bancaire ainsi que les infrastructures de transport et énergétiques. En outre, la BEI s’implique également dans les projets à caractère environnemental tels l’assainissement urbain et les énergies propres. Sans oublier, indique Perez, le financement d’investissements dans des projets qui ont trait au capital humain (santé, éducation, logement social…).La BEI intervient en fait à deux niveaux: d’abord en amont par une contribution financière «déterminante et des connaissances techniques pouvant influencer la conception du projet; ensuite en aval pour le montage financier global. L’institution européenne travaille au Maroc en étroite collaboration avec l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprises (ANPME). La garantie des crédits est assurée par la Caisse centrale de garantie (CCG). Quant au volet bancaire, il a été confié à BMCE Bank, qui a signé en septembre 2005 une convention avec la BEI, portant sur 30 millions d’euros (330 millions de DH) destinés au financement de projets initiés par le secteur privé.


La BEI en question

INSTITUTION financière de l’Union européenne (UE), la BEI a été créée en 1958 par le Traité de Rome. Elle est destinée au financement de prêts à long terme de projets d’intégration européenne et aussi de coopération internationale. La BEI est à ce titre le plus grand emprunteur supranational. Son actionnariat est composé des 25 Etats membres de l’UE. La banque dispose d’un capital souscrit de l’ordre de 163,7 milliards d’euros.Rien qu’en 2005, la BEI a accordé des prêts d’un montant de près de 47,5 milliards d’euros (l’équivalent de 522 milliards de DH). Les emprunts ont atteint, quant à eux, quelque 52,7 milliards euros (environ 580 millions de DH). Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc