×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Rabat/Urbanisme: Promesses non tenues

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5866 Le 16/10/2020 | Partager
Après une longue attente, la mairie publie un rapport d’audit loin des attentes des élus
Il se limite à des généralités au lieu de s’attaquer aux dysfonctionnements souvent soulevés

La montagne a accouché d’une souris. C’est le constat qu’on peut dégager après la lecture du rapport d’audit sur la division de l’urbanisme relevant de la commune de Rabat. La présentation de ce travail figurait à l’ordre du jour de la session d’octobre du Conseil de la ville tenu la semaine dernière.

Mais finalement, la lecture de ce rapport n’a pas eu lieu à cause de l’éternel différend opposant la majorité, dirigée par le PJD, et les élus du PAM. Un document pourtant attendu pour apporter un éclairage sur les dysfonctionnements en matière d’urbanisme souvent soulevés, et dont certains ont fait les choux gras de la presse.

Depuis, Mohamed Sadiki, maire de Rabat, n’a cessé de réclamer des ajournements supplémentaires pour mener un audit interne détaillé concernant les irrégularités relevées, afin d’identifier les responsabilités. Et également sortir avec une série de mesures concrètes pour améliorer l’efficacité et la transparence au niveau de l’activité de la division de l’urbanisme.

Des engagements «non tenus» par le maire Pjdiste, car au final, le rapport ne fait que passer en revue les activités de la division, en abordant sommairement les problèmes rencontrés. «Même la période de la réalisation de cet audit n’est pas mentionnée et aucun chiffre n’y est indiqué», regrette Omar Hayani, élu de l’opposition sous l’étiquette FGD, qui fait observer que ce travail a été effectué en l’absence de méthodologie. «Un rapport maigre et décevant», conclut-il. Un avis partagé même par certains élus du PJD!

Ce rapport devrait se pencher sur les causes à l’origine de la lenteur de l’examen des dossiers déposés par les citoyens et les opérateurs. Ce qui va permettre notamment de déterminer le délai moyen de délivrance des différents documents (permis de construire, permis d’habiter, certificat de conformité…) et de le comparer avec les délais réglementaires.

Il sera possible par la suite de formuler des solutions numérisées pour améliorer le traitement des dossiers en vue de réduire les retards constatés. Ce rapport devrait également revenir, dans le détail, sur les grands problèmes et incidents qui ont marqué le secteur de l’urbanisme durant le mandat de l’équipe dirigeante. Sans oublier de dresser un bilan résumant la production de la division depuis l’arrivée du PJD à la tête de la commune de Rabat.

Les axes du rapport

Dans ce rapport, ont été passés en revue les axes d’intervention de la division d’urbanisme portant sur 6 processus. Ces derniers concernent le dépôt et la liquidation des demandes des autorisations de construire et de la taxe relative aux opérations de construction. A cela s’ajoutent l’acte d’autorisation et le contrôle d’urbanisme ainsi que le processus du guichet unique et celui du permis d’habiter.

De notre correspondant permanent, Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc