×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Insertion sociale: Tibu se mobilise pour émanciper les jeunes filles

Par Karim Agoumi | Edition N°:5863 Le 13/10/2020 | Partager
L’ONG lance avec Sidi Ali un premier centre destiné à cette catégorie de la population
Plus de 100 bénéficiaires prévues
insertion-sociale-tibu-063.jpg

En partenariat avec Les Eaux minérales d’Oulmès, l’ONG Tibu Maroc vient de lancer son premier centre dédié à l’émancipation des jeunes filles. Une structure qui permettra à cette catégorie particulière de la population de pratiquer du sport régulièrement tout en développant ses compétences motrices dans l’optique de faciliter l’insertion sur le marché du travail (Ph. Tibu Maroc)

Contribuer à autonomiser les jeunes filles du Royaume par le sport. C’est l’esprit du tout premier centre dédié à l’émancipation des adolescentes que viennent de lancer l’ONG Tibu Maroc et le groupe Les Eaux minérales d’Oulmès. Un projet qui allie à la fois activités physiques et apprentissage de compétences pour aider cette catégorie de la population manquant souvent de moyens et de confiance en soi à intégrer le monde du travail.

Ce centre – qui s’intitule TibuxSidiali et se situe à Ouled Saleh à Bouskoura – bénéficiera dans un premier temps à pas moins d’une centaine de filles âgées entre 8 et 12 ans. Au programme, la pratique régulière d’activités sportives (et notamment du football) ainsi qu’un apprentissage qui permettra à chacune d’entre elles de développer des compétences motrices, cognitives et socio-affectives.

Une formation volontairement alignée par les organisateurs sur la réalisation et la mise en pratique du cinquième objectif de développement durable – l’égalité entre les sexes – et permettra ainsi à ses candidates de gagner considérablement en indépendance mais aussi de booster leur confiance en soi. Un moyen de les équiper comme il se doit pour réussir leur insertion socioprofessionnelle de manière à la fois ludique et pédagogique.

«Avec l’ouverture de ce nouveau centre, nous allons pouvoir inscrire plus de 100 jeunes filles à trouver, grâce à la force du sport, le chemin de l’autonomisation et de la réussite éducative. Les valeurs que nous cherchons à transmettre aux filles lors de ces séances et activités sportives sont essentielles à leur insertion professionnelle future», confie ainsi le directeur général délégué des Eaux minérales d’Oulmès, Naoufel Jellal. Autre but visé, permettre aux familles des bénéficiaires d’évoluer aussi bien socialement qu’économiquement.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc