×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Kia s’invite dans le segment de l’hybride

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5862 Le 12/10/2020 | Partager
Lancement d’une gamme dédiée
La marque, distribuée par GBH, retrouve petit à petit sa place sur le marché
Développement réseau, SAV et plan produit, les axes stratégiques payants

GBH, le détenteur exclusif de la carte de distribution de Kia au Maroc s’active sur tous les fronts pour faire oublier les échecs passés de la marque automobile dans le Royaume. Il faut avouer que la politique reconquête du groupe de Bernard Hayot depuis qu’il a repris la distribution fin 2018 est en bonne voie.

kia-hybride-062.jpg

L’incursion de Kia dans le segment de l’hybride, avec le e-Niro et le K5, couronne une stratégie payante basée sur 3 piliers: le développement réseau, le service après vente et le déploiement du plan produit (Ph. Kia)

Le label s’est réapproprié sa place sur le marché. Elle fait partie des quelques marques qui progressent à fin septembre (+13,6%) avec 1.286 unités pour une part de marché de 1,7%. La tâche n’a certainement pas été aisée puisqu’il a fallu retrouver la confiance des clients écornée par de nombreux changements de distributeurs.

Pour ce faire, le groupe a concentré ses efforts sur trois principaux volets: le développement réseau, le service après vente et le déploiement du plan produit. Justement, sur le premier point, GBH a fortement investi dans l’inauguration de nouveaux points de ventes.

Le réseau qui se composait de 10 représentations dont 2 en propre (Casablanca et Rabat) en 2019, devrait atteindre 18 points de vente d’ici fin d’année. «La marque qui a récemment inauguré des showrooms à Oujda, Fès, Tanger, Salé et Kénitra ouvrira cette semaine à Errachidia puis à Mohammedia en novembre», confie Cédric Veau, DG de Kia Maroc.

Avec le développement du réseau, le label a déployé un important plan produit qui a vu la gamme s’élargir à 12 modèles depuis 2019. Le dernier lancement en date est celui du SUV urbain Seltos présenté à la mi-septembre. D’autres modèles sont prévus pour les prochains mois, promet le DG qui évoque le nouveau Sorento en 2021.
En attendant, la marque fait une incursion dans le segment de l’hybride qui est en pleine éclosion au Maroc. Les ventes de véhicules électriques ou hybrides a quasiment triplé entre 2017 et 2018 à 1.140 unités. Ayant senti le potentiel de ce marché naissant et d’une offre de produits encore faible, Kia introduit sa gamme de véhicules hybrides en lançant la commercialisation de deux modèles: le fameux e-Niro, best-seller dans de nombreux pays d’Europe grâce en partie à la publicité avec l’acteur Robert de Niro et la berline K5. Tous deux disponibles dans le réseau de la marque, ils sont respectivement proposés à des prix d’entrée de 295.000 et 385.000 DH.

Pour accompagner ses produits, Kia offre une garantie et une assistance de 5 ans ou 100.000 km. Elle assure disposer d’une couverture «unique» sur le marché marocain pour des modèles en motorisation hybride. Veau soutient que les équipes SAV du groupe ont été «habilitées» par le constructeur coréen suite à des formations spécifiques pour les réparations de ce type de motorisations.

En parallèle, la marque poursuit le développement de son activité de véhicule d’occasion qu’elle a lancé en pleine période de confinement.

Moulay Ahmed BELGHITI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc