×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5857 Le 05/10/2020 | Partager

■ À 11 ans, il parcourt 2.735 km à pied pour sa grand-mère
La crise sanitaire du Covid-19 nous pousse à faire des choses que nous n’aurions jamais faites dans d’autres circonstances. L’histoire de Roméo Cox, 11 ans, en est un parfait exemple. Pour rendre visite à sa grand-mère, il a parcouru la route qui sépare Palerme et Londres à pied. Accompagné de son père et durant 93 jours, il a marché entre Palerme et Londres. Son périple a duré 93 jours tandis que 2.735 kilomètres séparaient le jeune garçon de sa destination. Si en temps normal, toute la famille aurait fait le déplacement en avion, le coronavirus a compliqué les choses. Durant le confinement, Roméo a élaboré son plan. «2.800 kilomètres est un long chemin mais j’avais tout prévu, quelles provisions emmener et comment rester prudent par rapport au virus durant mon voyage, incluant le masque, les distances et, si nécessaire, une quarantaine», écrit-il sur la page web dédiée à son voyage.

■ Les animaux sauvages bientôt interdits dans les cirques!

cari-insolite-057.jpg

C’est une immense victoire pour les défenseurs de la cause animale. Plusieurs mesures ont été annoncées par le gouvernement concernant le bien-être des animaux sauvages en captivité en France. La première mesure concerne les représentations d’animaux sauvages dans les cirques itinérants. Ces représentations vont être progressivement interdites.  Selon le gouvernement, dans les années qui viennent, les cirques itinérants ne pourront plus posséder et exposer d’animaux sauvages tels que les tigres ou encore les lions. Les animaux devront tous être replacés dans des sanctuaires ou des zoos. Une autre mesure très forte annoncée par la ministre de la Transition écologique concerne les mammifères marins captifs. Aucun nouveau delphinarium ne pourra être créé.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc