×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Société

Football féminin: Nouveau mode opératoire

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5857 Le 05/10/2020 | Partager
Obligation de contrats professionnels pour les joueuses Seniors
Assistance technique pour la formation des entraîneurs

La Direction technique nationale (DTN) a fixé des objectifs à l’horizon 2024. Outre le nombre de joueuses, elle compte former 1.000 cadres techniques pour le football féminin et développer le niveau des compétitions. La DTN s’engage à assurer le suivi du respect des exigences techniques en matière d’équipes de catégories d’âge, d’octroi des licences pour le staff technique des clubs, le développement des joueuses et des entraîneurs.

Elle va travailler avec les ligues pour concevoir le format des compétitions des catégories U9, U11, U13, U15, U17 et senior. L’idée est de garantir une assistance technique pour la formation des entraîneurs dédiée exclusivement aux femmes. La DTN devra également participer aux tournois de  détection des talents organisés par les ligues pour les catégories U13 et U15. Elle apportera un soutien au développement des entraîneurs opérant dans le football féminin.

Les clubs de 1re et de 2e division doivent impérativement disposer d’une équipe Senior, une équipe U17  et une autre U15. C’est la condition pour participer aux compétitions, avec la désignation obligatoire d’une femme comme entraîneur assistant, si l’entraîneur principal est un homme. Le staff de l’U15 doit être entièrement composé de femmes.

De même, les contrats d’objectifs comportent des mesures relatives aux compétitions gérées par la Ligue nationale du football féminin (LNFF). Ainsi, le format des compétitions est arrêté. En effet, les championnats du football féminin seront organisés avec 14 équipes en première division et 30 équipes en 2e division. Celles-ci seront réparties sur deux groupes de 15 pour la saison  2020-2021 et de 28 équipes réparties sur deux groupes de 14 en 2021-2022. A cela s’ajoutent le championnat national pour les U17 et ceux des ligues pour les U15.

Le format des compétitions de ces deux catégories sera mis en place d’un commun accord entre la DTN et la LNFF. Toute modification du format nécessite au préalable un accord de la DTN. La programmation des matches des compétitions doit tenir compte du calendrier des rencontres internationales des différentes catégories, ainsi que des besoins de la DTN pour la mise en place des plans de préparation des équipes nationales féminines. 

Les clubs de 1re et de 2e division doivent obligatoirement qualifier 25 joueuses pour chaque catégorie d’âge. Celles de l’équipe Senior devront toutes bénéficier d’un contrat professionnel, conformément aux statuts et aux règlements en vigueur. Ces clubs doivent inclure quatre joueuses âgées de moins de 21 ans dans la feuille des matches du championnat. Le contrat prévoit également le volet développement.

En effet, tous les entraîneurs doivent assister à un atelier technique organisé par la directrice du football féminin avant le début du championnat. Tout au long de la saison, les entraîneurs doivent participer aux ateliers de la FRMF, axés sur le développement technique des compétitions organisées par la LNFF. La DTN conviendra, avec les clubs, d’un plan de développement individuel des joueuses de toutes les équipes nationales, adapté à leurs besoins et aux méthodes de leurs entraîneurs en club.

8 heures d’entraînements par semaine

Un club de 1re ou de 2e division doit s’entraîner au moins 8 heures par semaine, soit quatre fois par semaine. Quant à l’équipe U17, elle doit afficher au moins 6 heures par semaine. Même format pour l’équipe U15. Une précision de taille: les équipes de toutes les catégories doivent effectuer au moins deux séances par semaine de musculation et préparation athlétique. Une équipe doit disposer pour les entraînements de 25 plots minimum, d’un ballon et d’un dossard.

M.C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc