×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Article 1067841

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5854 Le 30/09/2020 | Partager

Une centaine de personnalités ont lancé un «Appel au droit à la vie». L’initiative intervient après l’assassinat, en septembre 2020 à Tanger, de l’enfant Adnan Bouchouf. Des avocats, comme Abderrahim Jamai, anciens ministres, telle que Nouzha Skali, hommes de lettres, Abdellatif Laâbi et Tahar Benjelloun, l’ex-président du CNDH, Driss Yazami, et Mustapha Laaraki, coordinateur du réseau des journalistes contre la peine capitale font partie des signataires. Tout en condamnant «ce crime odieux», les pétitionnaires se déclarent contre «l’application de la peine de mort dans un pays qui n’a pas connu d’exécutions» depuis 1993 et à consolider «cette avancée (…) des droits de l’Homme».
 F.F.  

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc