×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5851 Le 25/09/2020 | Partager

• Le Maroc lève finalement 1 milliard d’euros
Le Maroc vient tout juste de boucler son emprunt obligataire à l’international. Contre toute attente, le Trésor n’a émis ses obligations souveraines que pour 1 milliard d’euros, soit 500 millions d’euros sur la maturité 5 ans au taux de 1,90% et 500 millions sur la maturité 10 ans avec un spread de 2,40%. Selon des sources du marché, les conditions de cette levée sont globalement «bonnes» même si «le royaume était plutôt attendu sur une sortie de 2 milliards d’euros». Certains professionnels s’interrogent sur le recours à l’Eurobond estimant que le marché en dollars semblait être  meilleur en terme de profondeur. Cette levée servira à rembourser le milliard d’euros obtenu en 2010.
M.A.B.

• CGEM: Abdou Diop, président de la Commission Afrique
Le Conseil d'administration de la CGEM a été marqué par la création de la Commission Afrique et la nomination de Abdou Diop et Ali Zerouali, respectivement aux fonctions de président et de vice-président de cette Commission. Le CA a également procédé à la nomination des présidents des Conseils d’affaires des Etats-Unis, de la Jordanie, de la Tunisie, du Qatar, de l’Allemagne, de la Chine, de l’Arabie Saoudite ainsi que de celui des pays signataires de l’Accord d’Agadir.
A.R

• PLF 2021: les recommandations de la CGEM
La CGEM a tenu, hier jeudi 24 septembre, son Conseil d’administration afin de statuer, notamment sur le découpage sectoriel et la mise en conformité du découpage régional de la CGEM avec le découpage administratif du pays. Par ailleurs, les administrateurs ont approuvé les propositions de la confédération patronale pour le PLF (projet de Loi de Finances 2021). Ces recommandations s’appuient essentiellement sur la préservation de l’emploi et du tissu productif. Le Conseil d’administration a également validé la nomination des représentants de la Confédération auprès de différents organes publics, semi-publics et privés ainsi qu’à l’adoption d’une Charte du mandataire.
A.R.

• Un ex-haut cadre de l’OCP à la tête d’Axa Maroc et Axa CIMA
Belle promotion pour Meryem Chami. Cette ancienne haut cadre de l’OCP va prendre les rênes de la compagnie d’assurances Axa Maroc et Axa CIMA (Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Sénégal), à partir du 1e octobre 2020. Elle succédera à Philippe Rocard qui avait été nommé au poste de PDG en 2015.
M.A.B.

• Covid-19: Près de 118 écoles fermées!
Les cas Covid en milieu scolaire se comptent par centaines. 413 élèves, 807 enseignants, 129 cadres pédagogiques et 79 autres cadres ont été testés positifs. Ceci a conduit à la fermeture de 118 établissements accueillant près de 61.000 élèves.
A.Na

• 8,7 millions d’élèves cette année
Le ministre de l’Education nationale, Saaïd Amzazi, a livré les chiffres de la rentrée scolaire 2020-2021 lors du conseil du gouvernement de ce jeudi. Cette année, les écoles primaires-secondaires devraient accueillir plus de 8,7 millions d’élèves, dont 776.409 nouvelles inscriptions. Dans le préscolaire, l’on s’attend à plus de 910.000 enfants. Les infrastructures scolaires seront renforcées avec 179 nouveaux établissements. Le corps professoral sera augmenté de 15.000 nouvelles recrues, pour un total de 310.183 enseignants et administratifs.  
A.Na

• Tanger: Des restaurants sanctionnés
L’opération de contrôle des restaurants a atteint la ville de Tanger. Plusieurs établissements ont été contrôlés et certains sanctionnés, selon un communiqué de la DGSN. Il s’agit d’infractions liées à la violation des mesures sanitaires préventives. Les opérations de contrôle ont aussi abouti à la saisie de plusieurs lots de boissons alcoolisées et produits alimentaires périmés et impropres à la consommation. Suite à ces opérations, les autorités locales ont décidé la fermeture de sept restaurants jusqu’à régularisation de leur situation juridique.
A.A.

• Précision: OMS-Etude
 L’OMS nous demande de préciser que: «En référence au cadre d’action pour un engagement efficace avec le secteur privé de la santé pour étendre la couverture des services pour la Couverture Sanitaire Universelle (CSU)», qui a été approuvé par la soixante-cinquième session du Comité régional, le Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée Orientale, prévoit de mener une analyse du rôle et de l’engagement du secteur privé dans l’offre de soins en rapport avec la réponse à l’épidémie du Covid-19, la prise en charge des maladies transmissibles et non transmissibles, ainsi que le maintien des programmes de vaccination. L’examen de l’engagement du secteur privé dans la réponse au Covid-19 sera réalisé au niveau de plusieurs pays de la région dont le Maroc, et en collaboration avec le ministère de la Santé. Le choix du consultant national en charge de la réalisation de cette étude est en discussion avec le ministère de la Santé».
J.R

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc