×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casa-Tram: Qui sera le fournisseur des rames des lignes 3 et 4?

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5851 Le 25/09/2020 | Partager
Deux concurrents à départager, le Français Alstom et l’Espagnol CAF
Casa-Transports devra trancher dans les prochains jours
Le coût du matériel roulant avoisine les 2 milliards de DH

Plus que quelques jours avant de connaître le fournisseur des rames des futures lignes 3 et 4 du tramway à Casablanca. La SDL Casa-Transports est en train d’étudier les offres des 2 soumissionnaires retenus: Alstom et l’espagnol CAF.

casa-tram-051.jpg

La gamme «Citadis» d’Alstom équipe déjà les lignes 1 et 2 du tramway casablancais. Le groupe français brigue à présent les futures lignes 3 et 4 (Ph. L’Economiste)

Ce marché, qui porte sur 88 rames pour les 2 lignes, est estimé autour de 2 milliards de DH TTC. Avec une offre de 1,8 milliard de DH HT (contre 1,9 milliard pour son concurrent), le groupe français part favori dans la course, puisqu’il a déjà équipé les lignes 1 et 2 de sa gamme «Citadis».

Selon les premières indiscrétions, l’offre Alstom capitalise sur les acquis et propose la dernière génération de la gamme à des tarifs «très compétitifs». Le nouveau matériel roulant devrait être rassemblé à Barcelone et non à La Rochelle comme ce fut le cas pour les rames des lignes 1 et 2. Pour obtenir le marché, les 2 concurrents devaient assurer un taux d’intégration minimal de 10%.

Autrement dit : 10% du marché devraient être sourcés au Maroc. Alstom va même au-delà de ce seuil en proposant un taux d’intégration de 13,8% (contre 10,5% pour CAF).  Il faut dire que le groupe dispose déjà d’une base industrielle au Maroc (notamment l’usine Cabliance à Fès). S

pécialisée dans la production de faisceaux et armoires électriques, Cabliance est le fer de lance du constructeur ferroviaire au Maroc. Fort de cette usine, qui vient d’ailleurs de doubler sa capacité, Alstom revendique d’ores et déjà un taux d’intégration locale de 30% et compte développer un écosystème ferroviaire (à l’instar de l’automobile ou de l’aéronautique).

Le marché du matériel roulant est l’un des plus importants dans les projets de lignes de tramway. En effet, le calendrier de réception de rames est déterminant, car il faut démarrer la construction avant le lancement des travaux sur les rails. Autrement dit: le planning du projet est effectué en fonction de la livraison du matériel roulant.

Rappelons que le projet des lignes 3 et 4 en est à sa phase de travaux préparatoires (qui touche bientôt à sa fin). Il s’agit de travaux préliminaires de déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité et de télécommunications et des travaux de transplantation d’arbres qui se trouvent sur la future emprise de la plateforme tramway. La prochaine étape est celle de la construction de la plateforme de la voie ferrée.

Les lignes 3 et 4 nécessiteront un investissement de 7 milliards de DH, financés conjointement par le Fonds d’appui aux réformes du transport urbain et interurbain (FART), la Commune urbaine de Casablanca et la Région Casa-Settat.
Les deux lignes seront réalisées simultanément selon un calendrier commun et leur mise en service est programmée pour 2022.

Aziza EL AFFAS

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc