×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5840 Le 10/09/2020 | Partager

■ Baisse du taux de chômage de l’OCDE
Le taux de chômage de la zone OCDE a diminué à 7,7% en juillet 2020, contre 8% en juin, mais restait 2,5 points de pourcentage au-dessus du taux observé en février, avant que la pandémie de Covid-19 ne touche le marché du travail. La baisse mensuelle pour l’OCDE dans son ensemble masque de fortes différences régionales. Dans la zone euro, le taux de chômage augmentait en juillet pour le quatrième mois consécutif, à 7,9% (contre 7,7% en juin et 7,3% en février), avec des hausses de 0,3 point de pourcentage ou plus en France, Irlande, Italie et Portugal. Bien que le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) de la zone OCDE ait baissé de 0,6 point de pourcentage en juillet, il restait 4,9 points de pourcentage plus élevé qu’en février et plus de deux fois plus élevé que celui des personnes de 25 ans et plus.

■ Gafa: Une solution européenne en 2021…
Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a assuré à la presse française qu’il y aurait «une solution européenne en 2021 sur la taxation des entreprises du numérique si les négociations internationales sous l’égide de l’OCDE prenaient encore du retard». Après des mois de discussions, 137 pays sont convenus en janvier dernier de négocier un accord sur la manière de taxer les multinationales, en particulier du numérique, d’ici à la fin 2020. La refonte de la fiscalité internationale a notamment pour objectif de mieux appréhender les activités des Gafa (acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple) dont les substantiels profits échappent à de nombreux fiscs dans le monde. Mais ces discussions multilatérales se heurtent à l’opposition des Etats-Unis.

■ La désinformation et la science
Le Parlement européen (https://www.europarl.europa.eu) vient de présenter les résultats d’une enquête sur l’impact des fausses nouvelles parmi les étudiants universitaires de premier cycle en Europe centrale et orientale. Elle a été réalisée au printemps 2020 lors de la pandémie Covid-19 à l’aide d’un questionnaire en ligne. La désinformation est toujours troublante, surtout en science. Les scientifiques se sentent angoissés lorsque la compréhension du public s’écarte de la vérité. Cependant, la désinformation intentionnelle (fake news) n’est pas toujours la cause de la désinformation, est-il indiqué. L’enquête examine aussi les causes liées à la confiance sociale et les types de consommation des médias.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc