×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Une université d’été digitale pour les MRE

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5819 Le 07/08/2020 | Partager
Contourner les difficultés engendrées par la pandémie du Covid-19
Création de deux cellules de veille et de traitement des requêtes à distance

La célébration de la journée nationale de l’immigré, commémorée le 10 août de chaque année, prend de nouvelles allures. Le Covid-19 oblige le département du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, à organiser son université d’été en version digitale, un nouveau format pour contourner la pandémie et affermir le lien entre les jeunes Marocains du Monde et leur pays d’origine. Durant deux jours (5 et 6 août 2020), des jeunes de différents profils, âgés de 18 à 25 ans, y ont participé pour exposer leurs attentes, visions et ambitions. Les débats ont porté principalement sur ce que propose le Royaume aux jeunes MRE comme encouragements et facilitations pour y investir. Cette plateforme a également servi de réceptacle aux différentes questions liées à la notion d’appartenance chez les jeunes générations des Marocains du Monde, à la lumière de la conjoncture actuelle. 
Ce sont des jeunes issus de plusieurs pays comme la France, Espagne, Italie, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Chine, Tunisie et Algérie qui ont participé à trois séminaires virtuels diffusés en direct et animés par des experts spécialisés. Ils ont porté sur la place accordée à la jeunesse marocaine résidant à l'étranger en tant que pont pour le renforcement de l'amitié et la coopération entre le Maroc et leur pays de résidence, les diverses problématiques et questions identitaires concernant les nouvelles générations et la consolidation des valeurs culturelles et civilisationnelles facilitant le rayonnement de la culture marocaine.

Bureau d'ordre digital

Intervenant dans ces débats, Nezha El Ouafi, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger,  a précisé que son département a lancé plusieurs mesures pour assurer la continuité de l'ensemble des services, durant toute la période de la pandémie. Il a ainsi mis à disposition deux cellules. La première consacrée à la veille et à l’orientation et la seconde pour la réception, le suivi et le traitement des requêtes à distance. En parallèle, une équipe de travail permanente a été mobilisée pour assurer les services de réception des réclamations, de réponses aux demandes déposées tout en assurant le suivi administratif et/ou sanitaire. De plus, un bureau d'ordre digital est opérationnalisé pour la gestion électronique des correspondances. 
«Le ministère a également œuvré pour la mobilisation des compétences marocaines à l'étranger et des acteurs associatifs, afin d’accompagner nos concitoyens résidant à l'étranger, notamment le réseau des avocats pour fournir des conseils juridiques, et le réseau des compétences médicales des Marocains du Monde pour assurer l’assistance, l’aide médicale et psychologique à travers la mise en place d'une plateforme numérique», conclut El Ouafi.
Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc