×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Tanger met ses usines en «quatorzaine»

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5815 Le 03/08/2020 | Partager
Pas d'activité du 29 juillet au 12 août, une décision collégiale entre opérateurs et autorités
une_bonne_partie_des_unites_industrielles_fermeront_leurs_portes_jusquau_12_aout_afin_de_limiter_les_deplacements_et_les_risques_de_contamination.jpg

Une bonne partie des unités industrielles fermeront leurs portes jusqu’au 12 août afin de limiter les déplacements et les risques de contamination 

Tanger prend une pause pour mieux contrer la pandémie. Pour y faire face, l’une des premières mesures est la fermeture des usines du 29 juillet jusqu’au 12 août. Il s’agit d’une décision collégiale prise de concert par les industriels et les autorités locales. «Nous avons demandé aux entreprises qui peuvent se le permetttre de fermer durant cette période afin d’éviter les risques de contagion», affirme Adil Rais, président de la CGEM-Nord. Il s’agit d’un acte volontaire de la part des industriels dont l’objectif est de réduire les déplacements durant cette période où l’activité est de facto réduite, «un geste citoyen pour aider à lutter contre le coronavirus», ajoute le patron des patrons de la région. 
Pour les industriels, il s’agit de montrer leur bonne volonté en cette période d’augmentation des cas, alors qu’une bonne partie de la population les accuse d’être des responsables directs de la montée des cas.
De leur côté, les industriels se défendent en assurant avoir sensibilisé leurs pairs au caractère impératif du respect des mesures de prévention comme la distanciation, la stérilisation et le port du masque au sein des usines et dans les moyens de transport. Certains opérateurs assurent même que leurs salariés sont plus en sécurité dans les usines que chez eux ou dans leur quartier, vu les dispositions prises sur les lieux de travail. 
Afin d’élargir la protection, les autorités avaient même demandé aux entreprises de fournir des masques gratuits supplémentaires aux salariés afin de protéger leurs familles.
 Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc