×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Ifrane: Al Akhawayn trace ses priorités

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5814 Le 29/07/2020 | Partager
10 nouveaux bachelors et 3 masters lancés
IA, robotisation, big data, cloud et logiciels mobiles, cyber-physique… parmi les thèmes

L’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) a célébré un quart de siècle de manière virtuelle. «Durant ces 25 ans, Al Akhawayn a réussi à se positionner comme un véritable laboratoire pour le développement centré sur l'humain. Elle est prête à passer à une nouvelle phase d'excellence et à jouer pleinement son rôle d'acteur économique, social et culturel», a fait remarquer Abdellatif Jouahri, chancelier de l’université, lors de la visioconférence. Il a également annoncé les grands axes du nouveau plan stratégique 2020-2025, et la nomination par SM le Roi du Dr. Amine Bensaid en tant que président de l’université. La certification internationale Neche (New England Council for Higher Education) que Al Akhawayn est la seule université non-américaine à détenir en Afrique, trace la voie pour cette vision. Concrètement, le plan stratégique 2020-2025 repose sur la maîtrise technique doublée d'une intelligence sociale, une culture d'entreprise, et une adaptabilité, et en vue de répondre aux importants besoins de recrutement dans des secteurs clés. Ainsi, de nouveaux bachelors et masters sont lancés, répondant aux attentes d'une nouvelle génération d'étudiants ainsi qu'aux besoins du marché du travail. Aussi, l'École des Sciences et de l'Ingénierie dispensera, à partir de l'automne 2020, 8 nouveaux programmes de bachelor, en «Intelligence Artificielle et Robotisation», en «Analyse de Big Data»,  en «Génie des Systèmes d'Énergies Renouvelables», en «Ingénierie du Cloud et des Logiciels Mobiles», en «Systèmes Cyber-physiques», en «Systèmes Informatiques», en «Ingénierie des Systèmes d'Aide à la Décision» et en «Ingénierie de Manufacturing et de Logistique». 3 programmes de master ont également été mis en place. Il s’agit d’un Master of Science en «Transformation Digitale», d'un Master of  Engineering en «Financial Technologies» (Fintech) et d'un Master en «Analyse de Big Data».  L'École des Sciences humaines et sociales a, quant à elle, mis en place deux nouveaux programmes de bachelor, en «Études Environnementales et Développement Durable» et en «Planification et Gestion du Territoire», ainsi qu’un master en «Études de la Communication et Médias Digitaux».

Pas de visibilité pour la rentrée

«Ces programmes permettront à la nouvelle génération d'étudiants dite "Gen-Z" de mieux prendre en main leur propre épanouissement, et booster leur capacité à anticiper les développements de leurs communautés et société», souligne Dr. Amine Bensaid, président de l'université. L'objectif, selon le management, est d'être agile et d'apporter une réponse intégrée à cette époque où les changements rapides et continus menacent les équilibres de la vie. Les dirigeants de l’université d’Ifrane esquissent toutes les possibilités pour contrer la pandémie du Covid-19. «La décision d’assurer une formation en présentiel ou à distance sera prise à la veille de la rentrée universitaire», disent-ils. S’agissant des frais de scolarité, aucune hausse n’est à l’ordre du jour. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc