×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Masques: Une capacité de 14 millions par jour!

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5800 Le 09/07/2020 | Partager
La production a explosé en 2 mois
Plus de 18 millions d’unités exportées vers 11 pays

La mobilisation des industriels contre la Covid-19 porte ses fruits. Plus de 300 entreprises marocaines détiennent la certification Imanor, pour la fabrication de masques sanitaires de protection (en tissu tissé et non tissé). Les producteurs sont répartis entre fabricants de masques de protection en tissu réutilisable et tissu non tissé. Les premiers sont essentiellement implantés entre Casablanca, Tanger, Kénitra et Marrakech.

masques-production-00.jpg

Usine Micagricol: Fabrication de masques conformément à la norme Imanor. L’usine a entamé sa reconversion dans la production de masques entre mars et avril. (Ph.F.Alnasser)

Parmi eux figurent Richbond, Vita Couture Company, Med Sourcing, une plateforme industrielle d’exportation spécialisée dans les produits finis de maille et de toile (pantalon, bermuda, chemise, robe, combinaison). Le second groupe, composé d’industriels spécialisés dans la production d’articles à base de plastique, en fabrique à partir du polypropylène vierge et composé de trois couches filtrables superposées en tissu non tissé assurant la couverture du nez, de la bouche et du menton.

Parmi ces entreprises figurent Micagricol, producteur de différentes gammes de produits de la plasturgie reconverti dans la production de masques, Mediplast, Lear Automotive, Agriplastic, ou encore Soft Tech. Suite à la mobilisation de l’industrie locale, la filiale de SoftGroup a arrêté la production de sacs non tissés pour consacrer ses machines à la fabrication de masques.

«Nos chaînes de production tournent 24 heures sur 24, sept jours sur sept», explique Abdellatif Kabbaj, directeur général de Soft Tech et Softgroup. Après une rapide montée en puissance, l’unité de production basée près de Casablanca livre, depuis le 22 avril dernier, 3 millions de masques quotidiennement.

En amont, une cinquantaine de fabricants de tissus ont également été homologués. Ces tisseurs s’approvisionnent en partie auprès du marché local et à l’international. Ce qui les expose, tout de même, à certains risques notamment des ruptures dans l’approvisionnement en matière première.

Sur ce point précis, Mohammed Boubouh, président de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (Amith) rassure: «La chaîne n’est pas près de s’interrompre». Même son de cloche auprès des industriels et membres de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (Amip) : «Nous sommes tous bien approvisionnés en masques et équipements de protection», soutient Layla Sentissi, directrice exécutive de l’Amip.

masques-production-00.jpg

Le nombre d’entreprises certifiées Imanor, pour la fabrication de masques est en croissance constante depuis mars 2020. De 2 entreprises certifiées dans la fabrication de masques en tissu réutilisable, au 13 avril dernier, la liste est montée à 243 entreprises au 6 juillet 2020

Paradoxalement, les pharmaciens ne sont pas du même avis : «Nous sommes approvisionnés mais pas suffisamment, d’où des ruptures de stocks récurrentes çà et là depuis le début de la crise sanitaire», dénonce Souad Motaouakkil, présidente du Conseil régional des pharmaciens du Sud.

Depuis le 21mai, les producteurs marocains ont le feu vert pour écouler une partie de leur production à l’export. Pour Abderrahim Taibi, directeur d’Imanor, «il n’y a plus de problèmes d’approvisionnement, de disponibilité et de qualité. Aujourd’hui, l’offre dépasse la demande au point où les entreprises ne produisent pas à hauteur de leur capacité».

Selon le directeur de l’Institut marocain de normalisation, les entreprises certifiées pour la production de masques en tissu non tissé cumulent aujourd’hui une capacité de production de 10 millions d’unités par jour et 4 millions pour les producteurs de masques réutilisables. Selon le ministère de l’Industrie, entre le 21 mai et le 8 juin dernier, près de 18,5 millions d’unités ont été exportées par 69 entreprises vers 11 pays répartis sur les quatre continents.

Les masques en tissu tissé représentent 77% de cette offre à l’export, contre 23% en tissu non-tissé. La France arrive en tête avec 33,6% des volumes exportés, suivie du Portugal avec 28,5%, ou encore l’Espagne avec 14,6%.

Rappelons que le feu vert à l’export du gouvernement était conditionné par la satisfaction d’abord du marché local. «Nous avons pu constituer un stock de 30 millions de masques, depuis la mi-mai, destinés à satisfaire la demande locale. A partir de cette date, nous avons commencé à exporter vers le reste du monde», explique Mohammed Boubouh.

Plus de 300 entreprises certifiées Imanor

Avec la multiplication du nombre de fabricants, la production marocaine quotidienne monte crescendo : de 7 millions d’unités de masques à usage unique et 2 millions d’unités de masques en tissu fabriqué par jour avant mai, à près de 14 millions d’unités/jour tous formats confondus. Les chiffres illustrent bien l’engouement actuel pour la reconversion d’industriels spécialisés soit dans la fabrication de sacs, pantalons et autres masques. De 2 entreprises certifiées Imanor, dans la fabrication de masques en tissu réutilisable, au 13 avril dernier, la liste est montée à 243 entreprises homologuées et en instance de reconduction au 6 juillet. Pareil pour les fabricants de masques en tissu non tissé: de 17 certifiés au 16 avril, ils sont montés à 58 au 12 juin.

Modeste KOUAME

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc