×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Fès-Meknès: Les conseillers régionaux reprennent du service

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5796 Le 03/07/2020 | Partager
L’approbation du contrat-programme Etat-Région prévue ce lundi
Conventions de partenariat, CVE, et agriculture… au menu aussi

Les élus du conseil régional Fès-Meknès sortent du confinement lundi 6 juillet. Ordonnance leur a été donnée par leur président Mohand Laenser pour reprendre les sessions ordinaires. A l’ordre du jour de la prochaine, la discussion du contrat-programme Etat-Région.

Pour rappel, l’approbation de ce contrat piétine depuis 3 ans. D’un investissement prévisionnel de l’ordre de 33,8 milliards de DH, ce programme quinquennal tablait sur la réalisation de quelque 197 projets. Mais la copie présentée, lors de la dernière session de mars, a révisé les priorités du plan initial. Désormais, le PDR table sur des investissements de l’ordre de 11,19 milliards de DH.

Un montant qui sera dédié à l’amélioration de l’attractivité économique des espaces territoriaux de la région (4,25 milliards de DH), l’appui aux secteurs productifs, l’emploi et la recherche scientifique (3,79 milliards DH), la réduction du déficit social et des disparités territoriales (2,2 milliards DH) et la valorisation du secteur culturel, des sites touristiques et la protection des ressources naturelles (938,49 millions DH).

Rappelons que dès 2019, 57 marchés ont été lancés, dont 37 dans le domaine de la réduction des disparités spatiales et sociales dans le monde rural. «Nous avons procédé à l’ouverture des plis qui a concerné 52 marchés d’un montant global de 340 millions de DH dans plusieurs secteurs», ajoute le doyen des présidents de région.

Selon lui, «les secteurs ciblés sont les routes rurales (29 projets pour 277,91 millions de DH), l’électrification rurale (6 projets-15,81 millions de DH) et l’eau potable (13 projets-30,59 millions de DH), ainsi que le secteur social (4 projets-14,82 millions de DH).

Signalons que la région a procédé, en 2019, au transfert de 234,42 millions de DH à l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP). Ceci afin de réaliser des projets dans ces mêmes secteurs et contribuer à la réalisation d’autres dans le cadre de 27 conventions de partenariat en débloquant 207 millions de DH. Ce qui a porté les investissements du conseil régional à 781 millions de DH.

Les projets prioritaires

Les conseillers régionaux se pencheront sur les projets prioritaires du programme de développement régional 2020-2022. Ils esquisseront également la convention relative à la réalisation de la première tranche de la zone logistique de Ras El Mas, et du contrat de crédit liant la Région et la Société financière internationale (SFI), le financement d’équipements pour la lutte contre la pandémie de Covid-19, outre le financement de routes inscrites dans le cadre du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural. Le programme de la session prévoit aussi l’examen de projets de conventions, dont un relatif au programme de valorisation des activités économiques et l’amélioration du cadre de vie dans l’ancienne médina de Fès, l’acquisition des équipements de lutte contre la grêle, ainsi qu’une présentation du Centre régional d’investissement sur l’impact économique de la pandémie du Covid-19 et le Comité de veille économique régional (CVE).

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc