×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5786 Le 19/06/2020 | Partager

• Best Financière dans le capital du nouveau partenaire  d’Eco-Médias
Le Groupe Best Financière, actionnaire principal de LabelVie entre dans la holding Trispolis à travers une participation minoritaire. Il accompagnera Sunergia Holding actionnaire fondateur d’Eco-Médias. Le groupe est éditeur des quotidiens L’Economiste, Assabah et d’Atlantic Radio, ainsi que des sites et des newsletters. Il détient également les filiales, Eco Print, dans l’imprimerie, Eco Studies avec l’ESJC (Ecole supérieure de journalisme et de communication) et L’Economiste du Faso.
M.A.B.

• Mokdad à la tête de la Bourse de Casablanca
Quelques semaines à peine après avoir nommé son nouveau DG, le conseil d’administration de la Bourse de Casablanca vient de nommer son nouveau président. Il s’agit de Kamal Mokdad, DG de la BCP qui remplace Hamid Tawfiki dont le mandat était arrivé à terme. Tawfiki demeure tout de même administrateur de la Bourse représentant la CDG.
M.A.B.    

• AWB, une nouvelle fois distinguée …
Encore un trophée pour AWB. La banque vient d’être primée par la prestigieuse revue internationale Global Trade Review comme Leader in Trade au Maroc en 2020 (Meilleure banque marocaine en trade finance en 2020).
M.A.B.

• … La bancaire recommandée à l’achat par CFG Bank  
Ce n’est un secret pour personne. Attijariwafa bank est la valeur boursière préférée de l’équipe Recherche de CFG Bank du secteur bancaire. Et ce pour plusieurs raisons: AWB dispose, d’abord, «de l’une des structures de revenus les plus diversifiées du secteur». Sa politique prudente en termes de provisionnement est, ensuite, une garantie sur sa capacité à renormaliser son coût du risque plus rapidement que le secteur bancaire national sur les prochaines années. Enfin, la valeur affiche le meilleur couple rentabilité/multiples de valorisation du secteur. Dans ces conditions, les analystes de CFG Bank sont «convaincus de la solidité des fondamentaux et des perspectives de croissance du groupe» et ce malgré la hausse de son coût du risque à 3,8 milliards de DH suite à la crise du covid. De quoi  maintenir la recommandation à l’achat avec un cours cible de 420 DH représentant un upside de 16% par rapport au cours actuel.
M.A.B.

• CFG Bank pour la conservation des titres CIH  et BCP en Bourse  
Pour l’équipe Recherches de CFG Bank, deux valeurs du secteur bancaire en Bourse doivent être conservées. Si les deux banques connaissent une dégradation de leur rentabilité, l’une, suite à une hausse du coût du risque et à l’impact du don au fonds Covid, et l’autre en raison de la pandémie, elles devraient notamment profiter d’une croissance des encours de crédits au Maroc estimée à 4% dynamisée par les mesures de relance économique annoncées par le gouvernement. Prenant compte de ces prévisions, les analystes de CFG Bank valorisent BCP à 250 DH l’action (upgrade de 10% par rapport au cours actuel) et CIH Bank à 270 DH unitaire (un potentiel d’appréciation de 8% par rapport au cours actuel).
M.A.B.

• Avocats d’affaires: Bird & Bird arrive au Maroc
Le cabinet d’avocats Bird & Bird s’apprête à ouvrir une antenne à Casablanca. Boris Martor et Gildas Louvel, associés basés à Paris, vont le représenter. L’équipe compte aussi Sofia El Biyed, Anissa Akentour et Stan Andreassen. A l’instar des autres cabinets internationaux comme Fidal, Bird & Bird vise à  «se rapprocher de ses clients» étrangers et nationaux et de se positionner sur le marché du droit en Afrique subsaharienne à partir de Casablanca. Le Royaume du Maroc a des ambitions continentales via Casa Finance City. Bird & Bird fait valoir son expertise en financement de projets, fusion acquisition, arbitrage... Ce nouveau pas ne va pas rompre les relations d’affaires du cabinet avec son réseau de correspondants africains notamment à Casablanca.
F.F.  

• Bac 2020: Seuls 2% des candidats sont des littéraires
Quelque 441.238 candidats s’apprêtent à passer le bac cette année, les 3 et 4 juillet pour les inscrits en lettres et enseignement originel, et du 6 au 8 juillet pour ceux des filières scientifiques et techniques et bac pro. Près des deux tiers (64%) relèvent de l’école publique, 28% sont des candidats libres et 8% sont issus du privé. La majorité sont inscrits dans des parcours scientifiques et techniques (57%), et seulement 2% dans des filières littéraires ou d’enseignement originel. 41% briguent un bac professionnel. 2.155 centres d’examen sont mobilisés, dont des écoles, amphis et salles couvertes. Le ministère a déjà verrouillé toutes les mesures de sécurité (désinfection des lieux, mesure de la température, distanciation…).
A.Na

• El Othmani reçoit les professionnels du tourisme ce vendredi
Une délégation de professionnels du tourisme, menée par la ministre de tutelle, rencontrera le Chef du gouvernement ce vendredi. «Lors de cette séance de travail qui sera dédiée à la relance du secteur, Nadia Fettah Alaoui défendra le tourisme auprès de Saâdeddine El Othmani», confie-t-on à L’Economiste. Signalons que la ministre du Tourisme a déjà interpellé le chef de l’exécutif sur l’ouverture des frontières. Ouverture qui devrait permettre la reprise d’une activité des plus touchées par la crise Covid19. En attendant, plusieurs analystes estiment que «le tourisme sera le dernier secteur à se relever».
 Y.S.A

• Paiement en ligne: Le tribunal de commerce de Rabat ouvre la marche
Le tribunal de commerce de Rabat a adopté mi-juin 2020 le recouvrement des taxes judiciaires par voie électronique. Le recours au terminal de paiement électronique (TPE) sera généralisé progressivement aux autres juridictions, précise le ministère de la Justice. Il compte coordonner cette opération avec les responsables judiciaires et administratifs ainsi que le Centre monétique interbancaire (CMI). Le plan de digitalisation de la justice a été officiellement annoncé le 16 juin à Rabat par le ministère de la Justice. Le lancement du registre numérique des sûretés mobilières est l’une des dernières réalisations. La numérisation figure dans la Charte de la réforme de la justice adoptée en juillet 2013.
F.F.

• Avocats: Exercice de lobbying chez les Istiqlaliens
L’Alliance des avocats Istiqlaliens s’est réunie le 8 juin 2020 avec Nizar Baraka, SG du Parti de l’Istiqlal (opposition). Le coronavirus et ses effets ont été au centre des échanges. La pandémie «a paralysé» la justice. Ce qui a révélé «les failles» de la loi régissant la profession et «ses structures institutionnelles». Entendez l’Ordre des avocats.
Les avocats de l’opposition font valoir aussi «la confusion dans la gestion de ces circonstances exceptionnelles». Leur sortie coïncide avec les élections professionnelles de 2020 et la réforme projetée de la corporation. L’Alliance des avocats Istiqlaliens «va» garder un œil sur «la fiscalité, la couverture médicale et la retraite de la profession» lors de l’examen du projet de loi. Un comité technique sera créé pour «des solutions alternatives». Les parlementaires de l’Istiqlal seront sollicités pour appuyer les propositions de l’Alliance.
F.F. 

Voilà comment ne pas informer le public

«Ce projet de décret vient expliquer les modalités d’application de certains articles de la loi n°40.17 et définir les articles 2, 46, 55 et 58», a indiqué le ministre porte-parole du gouvernement, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil. No comment! 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc