×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme: Ouarzazate ouvre le bal

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5786 Le 19/06/2020 | Partager
Et annonce l’ouverture de ses infrastructures pour le 22 juin
Une campagne de promotion sera aussitôt lancée
Même les studios de cinéma préparent leur retour, en attendant le OK du CCM
tourisme-ouarzazate-086.jpg

Les établissements  hôteliers de la ville ont adopté les normes sanitaires internationales telles qu’elles ont été émises par  leur fédération et  serons contrôlés par les autorités sanitaires (Ph. Wikimedia)

Ouarzazate est la première ville à se jeter à l’eau et annonce l’ouverture de ses hôtels, ses cafés et ses restaurants ce 22 juin. La courageuse décision a été prise par le gouverneur de la ville Abderrazak El Manssouri, suite à une réunion avec le Conseil régional du tourisme (CRT) de Drâa-Tafilalet et le Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate.

«Il est grand temps que notre région reprenne ses activités d’autant que la plupart de nos provinces touristiques sont free of covid», souligne Mohamed Takhchi, président du CRT qui ajoute qu’une campagne de promotion sera aussitôt lancée.

Ainsi, il a été décidé que tous les hôtels, restaurants et cafés… qui ont déployé des dispositifs sanitaires dans le respect des normes peuvent reprendre leur activité, détaille  Rahou Belghazi, président du CPT de Ouarzazate. Même en ouvrant leurs portes, les établissements ne peuvent s’attendre à des miracles ni à une ruée de touristes, vu que l’interdiction de déplacement entre les villes est encore  de rigueur et que  les frontières aériennes sont fermées.

«En attendant, nous sommes prêts et la meilleure manière de le montrer est d’ouvrir nos établissements et nos restaurants», estime Belghazi. Il faut dire que les opérateurs de Ouarzazate sont de vrais guerriers du secteur.

Malgré le nombre de difficultés que la destination a rencontré, ses acteurs ont  toujours continué d’y croire. Pour la ville, le tourisme est capital tout comme l’industrie cinématographique. «Les studios de cinématographies sont également  en train de déployer leur dispositif sanitaire et vont ensuite solliciter l’autorisation du CCM pour rouvrir leurs portes», annonce Belghazi.

L’industrie cinématographique génère plusieurs offres d’emploi aux habitants de Ouarzazate. Plus de quatre-vingt-dix mille personnes (artisans, figurants, techniciens, hôteliers et commerçants) vivent de cette activité.  A noter que 64% des tournages cinématographiques internationaux et productions  télévisées ont été tournés dans cette ville.

Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc