×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Plus de 12 milliards de DH pour la liquidité bancaire

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5785 Le 18/06/2020 | Partager
La libération du compte de la réserve obligatoire, une bouffée d’oxygène pour les banques
Les mesures pour soulager le système bancaire

Plus que la révision à la baisse de 0,5 point du taux direc­teur, c’est la libération de la totalité de la réserve obligatoire en faveur du système bancaire qui devrait réjouir les banques. En effet, Bank Al-Maghrib a décidé de libérer inté­gralement le compte de réserve au profit des établissements bancaires lors de la réunion du second conseil de BAM de l’année.

Cela va per­mettre d’injecter immédiatement plus de 12 milliards de DH dans le système et ainsi permettre de sou­lager les trésoreries bancaires qui ont été fortement impactées par les mesures (reports d’échéances de crédits, Damane oxygène…) pour lutter contre la pandémie du Covid-19.

La libération, tant attendue, du compte de la réserve obligatoire au profit des banques arrive à point nommé puisqu’elle intervient dans un contexte difficile pour la liquidité bancaire. Si la légère atténuation du premier trimestre 2020 du besoin de liquidité qui s’est établie à 71,4 mil­liards de DH en moyenne hebdoma­daire a poussé l’institut d’émission à réduire le montant de ses injections à 72,9 milliards, dont notamment 62,3 milliards sous forme d’avances à 7 jours, 3,8 milliards servis au titre de swap de change et 2,3 milliards au titre des opérations de prêts ga­rantis accordés dans le cadre du pro­gramme de soutien au financement de la TPME, la situation s’est forte­ment tendue depuis mars.

Selon les dernières données disponibles au­près de BAM, le besoin des banques en cash s’est fortement creusé pour culminer à 93,8 milliards de DH en moyenne mensuelle en avril et mai. Cette aggravation est à mettre à l’actif de la hausse exceptionnelle de la monnaie fiduciaire suite no­tamment à la distribution des aides aux ménages dans le cadre de l’at­ténuation des effets du Covid-19.

Face à cette situation, BAM a, pour rappel, déployé un certain nombre de mécanismes d’assouplissement. L’ensemble des instruments de refi­nancement disponibles en dirhams et en devises on été activés et la liste des actifs admis en tant que collaté­ral a été étendue.

Attention, BAM précise qu’elle «veillera, plus que par le passé, à la transmission de ses décisions à l’économie réelle». Elle affirme qu’elle fera le point régulièrement à ce sujet avec le plus haut management du système bancaire, mais déjà, elle a affiné le cadre de ses opérations de refinan­cement pour favoriser davantage les banques qui déploient le plus d’efforts dans ce sens.

Plan prudentiel plus allégé pour la pandémie

Pour renforcer davantage la capacité de prêts des banques, Bank Al-Maghrib a également agi en allégeant certaines règles prudentielles. Elle a ainsi permis aux banques d’utiliser, en cas de nécessité, au cours du deu­xième trimestre 2020, les coussins de liquidité, constitués sous forme d’actifs liquides de haute qualité en deçà du ratio minimum du LCR fixé à 100%. Elles ont aussi été autorisées à surseoir au provisionnement des crédits qui feront l’objet d’un moratoire par les banques, de relâcher, sur une période de 12 mois, du coussin de fonds propres de conservation à hauteur de 50 pbs ramenant les ratios minimums réglementaires à 8,5% pour le ratio de fonds propres de catégorie 1 et 11,5% pour le ratio de fonds propres de solvabilité.

Moulay Ahmed BELGHITI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc