×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le virus aura fortement appauvri les familles

Par Nadia SALAH | Edition N°:5777 Le 08/06/2020 | Partager
34% des ménages «n’ont plus de ressources»
Les revenus des indépendants se sont effondrés
Les artisans durablement handicapés?

Si l’on suit l’évaluation du ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme administrative, la coronavirus coûte un milliard de DH par jour. On ne sait pas exactement comment est fait le calcul, mais il signifie que depuis le démarrage de l’épidémie, le Maroc a déjà perdu presque le budget de toute une année.

Ce qui sera d’autant plus difficile à rattraper que, d’abord le Royaume est déjà lourdement endetté et qu’ensuite, une grande partie des pertes pèse directement sur les familles les plus pauvres.

virus-pauvrete-077.jpg

Globalement, un peu plus d’un tiers de ménage ont perdu leur source de revenus durant la pandémie. On n’étonnera personne en notant que ce sont les plus pauvres qui sont les plus touchés. Il est probable que leur situation se soit aggravée depuis la date de l’enquête. La moitié des familles pauvres n’ont pas de revenu, sauf les aides publiques ou privées

On ne sait pas si la situation s’est aggravée ou améliorée, depuis l’enquête   au cours de la quatrième semaine d’avril 2020. En considérant les résultats des enquêtes hebdomadaires réalisées par Sunergia pour le compte de L’Economiste, on voit nettement que la situation s’est aggravée. De plus l’aggravation a tendance à s’accélérer.

Ce sont les familles les plus pauvres, à 44,3%, qui sont le plus fréquemment au chômage sans revenu, du fait du confinement. La classe moyenne aussi est touchée, à 26,2%. On n’a pas de projections fiables, cependant, il est probable que cette pandémie a mis à mal la politique de développement des classes moyennes. 

On remarque à ce propos que les ouvriers et artisans qualifiés sont les catégories les plus concernées par la perte de leurs revenus, 54,2%. Les manœuvres et ouvriers agricoles ne sont pas loin, à 46,1% ainsi que les commerçants, à 47,4%.

aide-de-letat-077.jpg

En moyenne nationale une famille sur cinq a reçu une aide pour compenser une perte d’emploi, à la mi-avril. C’est très largement un mécanisme urbain

Le monde des indépendants, si important dans la sociologie marocaine, est donc durement frappé. L’enquête ne dit pas si ce sont les mêmes familles, mais elle repère 22% des ménages (25,8% à la campagne) qui puisent dans leur épargne.

Or, on sait que pour les artisans et les indépendants il n’y a pas de différence entre l’épargne privée et celle de l’atelier. Il risque d’y avoir un grand nombre d’indépendants durablement appauvris.  Et ce même s’ils ont reçu des secours financiers ou alimentaires.
Ils auront besoin de beaucoup de temps pour reconstituer les stocks et le capital de leurs activités.

ramed-aides-077.jpg

Le Ramed, très décrié, est devenu le canal n°1 des distributions d’aides publiques. Pratiquement deux des ménages sans emploi sur trois ont pu s’inscrire au Ramed. Ils attendaient le versement au moment de l’enquête, du 14 au 23 avril 2020. Elle est considérable puisqu’elle a interrogé 2.350 ménages

Un autre indicateur renforce cette dernière information sur l’appauvrissement: l’acquisition des produits recommandés pour lutter contre le virus.  Une infime minorité a tout ce qu’il faut à la maison. Une large majorité n’a pas cherché à acquérir les masques, désinfectant, détergent… Une part importante des personnes interrogées explique qu’elles n’ont pas assez d’argent.

Pourtant une famille sur cinq a reçu une aide (Ramed ou CNSS) au moment de l’enquête, mais toutes disent qu’il est difficile d’obtenir ce droit.

N.S.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc