×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5772 Le 01/06/2020 | Partager

• UE: 3 milliards de DH supplémentaires pour le Maroc
D’ici fin 2020, l’Union européenne compte octroyer encore 3 milliards de DH en faveur du Maroc, dans le cadre de son programme spécifique de réponse à la crise du Covid-19, ainsi que de celui d’appui à la santé. L’UE avait déjà versé près de 1,7 milliard de DH au profit du Royaume le 26 mai dernier, en guise de soutien à sa lutte contre la pandémie.
 A.Na

• Prix des carburants: Rebbah attendu aujourd’hui au Parlement
Aziz Rebbah sera interpellé par les députés sur l’impact de la chute des cours du pétrole à l’international sur les prix à la pompe. Une réunion de la Commission des infrastructures et de l’énergie est programmée, aujourd’hui lundi, pour se pencher sur cette question, mais également sur les mesures prévues en matière de garantie de l’approvisionnement et du renforcement de la capacité de stockage.
 M.A.M

• Les syndicats interpellent El Othmani
Saâdeddine El Othmani poursuit les réunions de consultation. Après les partis, le chef du gouvernement a rencontré les SG des principales centrales syndicales, samedi dernier, pour discuter des mesures pour redynamiser l’économie nationale. Les syndicats ont soumis des propositions pour accompagner la relance et ont mis en garde contre certains risques auxquels font face les travailleurs durant la crise actuelle. Le même jour, El Othmani s’est également réuni avec les présidents des Chambres de commerce et d’industrie. Ces derniers ont été appelés à présenter un mémorandum regroupant leurs propositions concernant l’assouplissement du confinement et la relance de l’activité économique.
 M.A.M

• Les députés se penchent sur la situation de la CNSS
Abdellatif Mortaki, DG par intérim de la CNSS devra présenter un exposé sur la situation de la CNSS devant les membres de la Commission du contrôle des finances publiques de la Chambre des représentants. Une réunion est programmée, demain mardi, en présence du ministre du Travail. Cette réunion sera dédiée aux orientations stratégiques de gouvernance de la Caisse, mais également au dispositif mis en place pour faire face aux effets de la crise du Covid-19.
M.A.M

• Ecoles privées-parents: Les académies assurent la médiation
Le bras de fer entre certains parents et écoles privées autour du paiement des frais de scolarité continue. Le ministère de l’Education nationale mobilise ses académies régionales pour assurer la médiation entre établissements et parents. Le sujet a été au cœur de la rencontre entre les représentants des écoles et le ministère vendredi dernier. La révision de loi régissant le secteur, dans le cadre de la mise en application de la loi-cadre, a également été discutée, de même que la préparation à la prochaine rentrée.
A.Na

• Covid-19: La Santé confirme les 2 millions de tests rapides
Le ministère de la Santé a bel et bien acquis 2 millions de kits de tests rapides du coronavirus. Toutefois, le département de Khalid Aït Taleb précise qu’ils ont été acquis dans le cadre d’un seul marché et non de deux, et pour un montant de près de 212 millions de DH, et non de 400 millions de DH. Le ministère assure que ces tests ont été acquis après consultation des leaders mondiaux, et suite à des études techniques et financières. Compatibles avec le matériel des laboratoires nationaux, ils permettront des économies considérables.
A.Na

• Istiqlal: Comité exécutif
Le Comité exécutif de l’Istiqlal continue à se poser en parti de gouvernement. Le communiqué a été rendu public, très rapidement après la tenue de la réunion, qualifiée de «longue». Six points ont été retenus, dont trois situent clairement le parti comme recours de sagesse. Le premier point rejette catégoriquement les tentations de «contourner la voie démocratique». Le 2e point «accueille avec intérêt» le mécanisme de consultation des partis sur la crise. Le 3e point attirant l’attention est un appel au gouvernement à «avoir une stratégie de communication» et à cesser de se contredire.
N.S

• Déconfinement: L’Istiqlal veut plus de visibilité
Le parti de l’Istiqlal a taclé le gouvernement sur l’incohérence des positions de ses composantes sur la stratégie de déconfinement. Le Comité exécutif du PI a appelé lors de sa dernière réunion à «dépasser la situation d’ambigüité causée par les déclarations contradictoires des membres du gouvernement et à annoncer un plan clair de la levée du confinement, avec un agenda précis, et en informer l’opinion publique». Le Comité exécutif de l’Istiqlal a également réagi aux propositions de formation d’un gouvernement de technocrates. Cette formation a affiché son «refus des appels à contourner le processus démocratique», estimant que «les urnes doivent rester le seul déterminant dans la gestion des affaires publiques».
M.A.M

• Virus: Savoir-faire en usine, bureau et magasin
Le dernier mensuel de la Chambre française de commerce et d’industrie au Maroc consacre presque l’intégralité de ses pages à la mise en place des réflexes anti-covid-19, dans les industries, les bureaux et le commerce. La CFCIM considère que cela fait partie des Responsabilités sociales et économiques des entreprises. Il s’agit du numéro du 15 mai au 15 juin, à télécharger. https://www.cfcim.org/wp-content/uploads/2020/05/1025-mai-2020-apres-Covid-19.pdf.
N.S

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc