×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5770 Le 28/05/2020 | Partager

• Les levées du Trésor s’intensifient sur le domestique
En ces temps de crise sanitaire, le recours du Trésor au marché domestique de la dette s’intensifie. Il vient de lever un montant de 4 milliards de DH lors de l'opération d'émission de bons du Trésor par adjudication du 26 mai, après les 3,5 milliards de DH de la semaine dernière. En face la demande a été vigoureuse dépassant 16,95 milliards de DH. La totalité de bons souscrits ont porté sur la maturité de 5 ans. Le règlement de ces bons interviendra le 1er juin prochain.
M.A.B.

• Fini la double imposition entre le Maroc et le Japon  
Adoption par la Chambre des conseillers du Japon de la convention de non-double imposition entre le Maroc et le Japon. Cela permettra d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations économiques bilatérales et de renforcer la présence du secteur privé japonais au Maroc représenté actuellement par 72 entreprises, dont les sept majors de l’industrie automobile, de l’énergie, de la chimie, de la banque et de la logistique.
M.A.B.

• Vent de précampagne électorale dans les barreaux   
Les élections professionnelles des barreaux sont programmées pour fin 2020. Environ 17.000 avocats et avocates seront appelés aux urnes. Ils doivent élire leurs représentants pour le mandat 2021-2023. Malgré la crise sanitaire engendrée par le coronavirus, une odeur de précampagne électorale souffle déjà sur la corporation. A Casablanca, le plus grand barreau du Maroc, un courant «timide» fait valoir le décret-loi déclarant l'état d’urgence sanitaire! Son article 6 avait suspendu tous les délais. Ce courant s'en prévaut pour proroger son mandat électoral de 3 mois! Par ailleurs, les aides accordées aux avocats à cause de la crise sanitaire animent également les discussions au sein de la profession. Ses aides ont été accordées sous conditions.
F.F.   

• La loi sur les travailleurs sociaux au Conseil du gouvernement
La réunion du Conseil du gouvernement, prévue aujourd'hui jeudi, sera marquée par l'examen de la nouvelle version du projet de loi sur les travailleurs sociaux. L'exécutif devra également se pencher sur le projet de décret d'application de la loi sur les zones minières de Tafilalet et Figuig.
 M.A.M.

• Aradei Capital renforce son tour de table  
Aradei Capital institutionnalise un peu plus son tour de table. La foncière vient d’accueillir  Public Investment Corporation (PIC) qui a investi 50 millions de dollars pour le compte du fonds de retraite sud-africain Government Employees Pension Fund (GEPF) pour une participation de 13%. Société de gestion d'actifs détenue par le gouvernement de la République d'Afrique du Sud, PIC gère plusieurs véhicules d’investissement et investit dans tout le continent africain et au-delà. Elle contrôle également plus de 10% de la Bourse de Johannesburg à travers des participations cotées. A travers cette opération, Aradei Capital renforce son tour de table avec un actionnaire international de référence aux côtés de Label’Vie (LBV), de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), de Sanam Holding et Best Financière.
 M.A.B.

• Vitogaz Maroc impliqué dans la lutte contre le Covid-19
Vitogaz Maroc s’est mobilisée pour aider à lutter contre la propagation du virus. La société a offert une dotation de gaz de plusieurs tonnes offertes au profit de plusieurs hôtels recevant le corps médical et les autorités locales. Cette action citoyenne a concerné plusieurs villes du Royaume (Marrakech, Tanger et Fès). Grâce à cette aide, les directions de ces hôtels offrent des services complets aux bénéficiaires. Outre cette dotation, Vitogaz Maroc s’est également proposée pour aider à financer la conception de respirateurs marocains et de masques «intelligents».
M.A.B.

• Inscription des nouveau-nés: Le nouveau calendrier connu
Après la suspension des délais d’inscription des nouveau-nés dans les registres d’état civil depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, le nouveau calendrier a été fixé. Pour les naissances entre le 20 février dernier et le 10 juin, le délai d’inscription court jusqu’au 10 juillet. Pour celles entre le 20 et le 29 février, le nombre de jours jusqu’à la déclaration de l’état d’urgence seront comptabilisés. Le délai sera calculé, au prorata, à partir du 11 juin prochain, soit une journée après la levée du confinement. Ainsi, le délai devra varier entre un seul jour sera accordé pour l’inscription des nouveau-nés du 20 février dernier et 10 jours pour ceux du 29 février.
M.A.M.

• Des femmes exclues des aides gouvernementales
La fédération des ligues des droits des femmes a reçu plusieurs plaintes. Elles portent sur l’aide  gouvernementale accordée aux personnes dans le besoin. Des femmes n’ont pas pu avoir accès à ces aides, selon l’association. Et ce pour plusieurs raisons comme l’analphabétisme y compris numérique. Certaines femmes surtout rurales n’ont pas de carte d’identité nationale. D’autres ont des contentieux avec leurs maris ou sont en instance de divorce. Les plaintes relayées par la Fédération font aussi état des employeurs qui n’ont pas déclaré leurs salariés à la CNSS. Entreprises industrielles, agricoles ou de services sont citées. Il y  a aussi le cas de femmes qui n’ont pas de carte Ramed ou dont l’époux en dispose sauf qu’il est absent du domicile conjugal.
F.F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    communicat[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc