×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5758 Le 11/05/2020 | Partager

• Des facilités douanières aux écoles américaines
Dans une circulaire du 8 mai 2020, le directeur général de la Douane décline les mesures de facilitation destinées au personnel étranger des écoles américaines au Maroc. Les personnes affectées de l’extérieur bénéficient de l’exonération des droits de douane pour leurs effets et mobiliers à usage personnel. Leur requête doit être introduite dans les six mois suivant la prise de fonction. Le matériel pédagogique ainsi que les moyens audiovisuels destinés à ces établissements sont également affranchis de droits et taxes à la douane. Par ailleurs, les véhicules utilisés par l’administration de ces écoles sont éligibles au régime d’admission temporaire à l’importation.
A.S.
 
• Les collectivités territoriales sommées de créer des adresses mail
Le ministère de l’Intérieur vient d’ordonner aux collectivités territoriales de créer une adresse mail institutionnelle dédiée à la mise en œuvre du droit d’accès à l’information pour les citoyens. Les adresses mail, qui devront être transmises au ministère avant le 15 mai, seront publiées sur le portail www.pncl.gov.ma.
H.E.

• Le Royaume-Uni ouvre la 5G à Huawei
Le gouvernement du Royaume-Uni a donné son feu vert à Huawei pour participer à la construction du réseau 5G. Londres se démarque ainsi de Washington qui a disqualifié le groupe chinois du réseau 5G aux Etats-Unis. La Maison-Blanche accuse Huawei d’être lié aux services de renseignements chinois et multiplie des pressions sur ses alliés pour blacklister Huawei des appels d’offres des réseaux 5G.
 A.S.

• Franchises: Le chiffre d’affaires baisse de 90%
Selon une enquête récente effectuée par la Fédération marocaine   de la franchise (FMF), le secteur a été fortement impacté par la crise sanitaire Covid-19. La baisse d’activité est estimée à près de 90% du chiffre d’affaires. Le scénario potentiel de prorogation du confinement impliquerait l’arrêt total de toute activité pour certaines franchises. Ce qui menace sérieusement de nombreuses enseignes et pourrait aboutir à une fermeture définitive des structures les plus fragiles, ainsi que la perte d’emplois par milliers.
A.R.

• BoA encourage le paiement sans contact  
Bank of Africa encourage le paiement par carte à travers l’utilisation des cartes sans contact. Leader du paiement sans contact au Maroc, la banque met à disposition de sa clientèle une large gamme de cartes monétiques sans contact. Cette technologie sécurisée permet de réaliser des transactions sans insérer la carte dans le TPE. Pour limiter davantage les risques, les transactions au montant inférieur à 400 DH se valident sans saisie de PIN dans la limite des 3 premières transactions quotidiennes. Dans ce cadre, BoA met à disposition de ses clients 10.000 cartes Opales sans contact pour limiter l’usage du cash et renforcer ainsi la sécurité sanitaire. Il s’agit d’une carte de retrait et de paiement utilisable au Maroc et en paiement e-commerce à l’international.
M.A.B.

• Fake news: Enquêtes systématiques à l’Education nationale
Année blanche, réussite de tous les élèves sans exception, vacances à l’avance, annulation des oraux des concours… Les fake news impliquant l’Education nationale n’en finissent pas. Le ministère assure que des enquêtes systématiques sont déclenchées, suivies de poursuites. Depuis le début de la crise du Covid-19, cinq actions en justice ont été entamées. Au total, le département de Saaïd Amzazi en compte six à ce jour.
A.Na  

• Safran: L’AMMC approuve l’offre de souscription d’actions réservée aux salariés
Le gendarme de la Bourse vient de viser le prospectus définitif relatif à une offre d’actions Safran, réservée aux salariés du groupe. L’opération se fera par cession d’un maximum de 1.800.000 actions. Le prix de souscription s’établit à 60,98 euros (soit 658,14 MAD). Au Maroc, cette opération concerne les  entités suivantes: Safran Maroc, Safran nacelles Morocco, Safran engineering services Maroc, Safran electrical & power Morocco SA, Safran electronics & defense Morocco et Safran aircraft engine services. La période de souscription s’étalera du 11 au 12 mai 2020 inclus.
T.E.G.

• Centrale Danone freine ses pertes en 2019
Le résultat net part du groupe s’est établi à 421 millions de DH à fin 2019, soit une amélioration de 117 millions de DH par rapport à 2018. Le chiffre d’affaires consolidé s’est fixé à 4,5 milliards de DH, en recul de 3,8% sur un an. L’excédent brut d’exploitation courant du groupe s’est élevé à 141 millions de DH, en baisse de 21,2% par rapport à 2018. L’année 2019 a été marquée par une reprise progressive du marché des produits laitiers au second semestre.
 T.E.G.

• Renault Maroc rafle la moitié des parts de marché
Le groupe a clôturé le quatrième mois de 2020 avec une part de marché historique de 50,2%, avec Dacia à 34,9% et le Losange à 15,3%. Au cumul de l’année, le constructeur automobile a livré 14.368 véhicules neufs, en réalisant ainsi une part de marché de 42,5%. Dacia, avec ses 587 livraisons, maintient sa position de leader du marché VP-VU au Maroc. En 2020, ce sont 10.124 véhicules qui ont été vendus, soit une part de marché au cumul de 29,9%. Le Losange conforte ainsi, sa deuxième marche du podium avec au cumul 4.244 livraisons et une part de marché de 12,5%.
T.E.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]conomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc