×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Lectures du Ramadan

«L’intrication de Malabar» Episode 7: «Les grosses têtes»

Par L'Economiste | Edition N°:5755 Le 06/05/2020 | Partager

Dans l’épisode précédent

Ma famille a disparu sous la médiocrité, mes amis, je n’en ai jamais eu. Les jeunes de mon âge n’ont jamais compris pourquoi je passais autant de temps dans les livres, et de toutes manières, mes notes faisaient de moi de facto la personne à ne pas fréquenter. Là, je me retrouve sur le cul, dans la campagne, sans le sou. Dites moi pourquoi ça m’arrive à moi? Pourquoi dois-je découvrir le même jour, la joie et la déception. Pourquoi n’ai-je pas droit à un répit. Un tout petit. Juste un jour! Merde!

Chapitre 4
- «Healthy»?
Le restaurant était bondé de couples new-yorkais, confortablement assis dans des divans de couleur mauve, qui semblaient virer au bleu à la lueur des bougies. La chaleur de l’endroit attirait les étudiants qui, en plein spring break, avaient du temps à consacrer à leurs amis.
L’été approchait, créant une atmosphère de gaité, où chacun se trouvait subitement du cœur au sport et à la bonne humeur. Une douceur que l’on apprécie après les périodes de grands froids.
- C’est l’endroit le plus tranquille de Manhattan. Et on s’en fout de ce que l’on va y manger, non? dit, d’une voix métallique, l’homme au chapeau.
- Yep, répondit Harper en se raclant la gorge.
Faut dire qu’il n’en menait pas large avec ce client. Pas une bonne nouvelle à lui annoncer depuis si longtemps.
-  Les gens font toujours la même erreur quand ils décident de changer de vie. Immanquablement, ils tapent sur Google «comment disparaître?». Ils le font souvent depuis l’ordinateur d’un proche, parfois depuis leur Smartphone, histoire d’être bien certains qu’on les retrouve, s’esclaffa-t-il. Il prit un air supérieur et ajouta:
- Un type comme moi pourrait les retrouver en moins d’une journée.
- Oui, mais cela fait trois ans que vous le cherchez. Trois ans et aucune piste…
- Oui, mais oh! Le gars a un QI de 180. 180, bordel! Il n’a fait aucune erreur en trois ans. Pas une seule. À croire qu’il n’existe plus.
- Depuis quand vous vous y connaissez en QI vous?
- J’ai fais mes recherches, le plus gros quotient intellectuel jamais mesuré est celui d’un parfait inconnu, le mathématicien australien Terence Tao, 42 ans. Il est détenteur d’une médaille Fields, il a un QI de 230! Il est prof à UCLA. Il y a Christopher Hirita, avec un QI de 225, qui bosse à la NASA et qui est cosmologue et astrophysicien. Il y a l’autre asiatique… comment encore, ah oui, Kim Ung-Yong, qui pratiquait 5 langues à l’âge de 4 ans, QI de 220, il est prof à l’université de Séoul.
Et c’est pour moi des surhommes, en sachant que le QI d’Albert Einstein a été estimé autour de 160.
-  Le problème des gens comme vous, Harper, est qu’il leur suffit de lire quelque chose sur Wikipédia. Ils deviennent d’un coup spécialiste de la chose. C’est extraordinaire. Le QI n’est qu’un étalon, qui ne prend pas en compte d’autres critères trop compliqués pour les lecteurs de Wikipédia. Andrew Wiles, britannique, a résolu l’un des problèmes de mathématiques les plus célèbres, le dernier théorème de Fermat, et pourtant son QI n’est pas aussi élevé. L’un des problèmes fondamentaux des estimations que j’ai vues, c’est qu’elles ont tendance à confondre les capacités intellectuelles avec les réalisations propres à un domaine. Bien sûr, Einstein était le plus grand physicien théorique du 20e siècle, donc il devait avoir un QI de surdoué.

cari-cr-055.jpg

Mais c’est sa capacité à relier les informations, à les projeter dans son propre espace et à les faire maturer qui fait qu’un Einstein restera dans les annales de l’humanité.
Le gars que vous cherchez a un QI de 180, Ok, mais avec la même habileté qu’Einstein à bâtir dans sa dimension tout ce que l’humanité est en droit d’attendre dans les prochaines évolutions… Comme le cerveau d’Einstein, celui du «gars» traite la visualisation tridimensionnelle de manière hallucinante. Le moindre surdoué a une combinaison de capacités de raisonnement mathématique ou verbal ou artistique de ouf, et bref, vous pouvez être «intelligent» de bien des façons qui ne sont que légèrement liées au QI, mais, croyez-moi, celui-ci est bien au-dessus de tout entendement. Il est tout en haut de la hiérarchie des grosses têtes. Ce n’est pas moi qui le dit, mais ReGen.
-  Ah je vois, dit Harper en faisant une moue pas convaincue, si les gars de ReGen le disent… de toutes manières c’est eux qui paient, donc je serais d’accord avec vous quel que soit X.
-  Bon revenons à nos préoccupations du moment, Harper. On en est à plus de douze millions de dollars de frais. Le conseil de ReGen ne va pas tarder à vouloir arrêter les recherches. Cela l’enterrera, parce que les autres n’arrêteront pas de le rechercher. On vous donne une dernière chance pour le retrouver. Un mois. Pas un jour de plus.
-  Ok. Je vais rajouter trois ou quatre spécialistes dans mon équipe. On va s’y coller avec tous nos moyens. Mais cela vous coûtera une rallonge.
-  Combien?
-  Trois millions de plus. On doit arroser pas mal de monde dans  tous les endroits où il est susceptible d’aller.
-  Parfait. On vous fait un virement à la première heure demain. Et bien sûr si vous avez une piste, pas un mot à qui que ce soit. Ni aux fédéraux, ni même au président des Etats-Unis. Les scientifiques veulent le voir avant qu’il ne se fasse mettre la main dessus par les militaires ou pire par d’autres agences de renseignement étrangères. Vous ne pouvez pas comprendre… On est à deux doigts de passer de la science normale à la science extraordinaire. Notre communauté est en ébullition. Il y a un avant et un après «le gars» comme vous dites. Il représente, dans le monde de la connaissance, un événement soudain, qui vient déstructurer notre vision des formes. La moitié de la planète le préfèrera mort plutôt que rangé sous notre drapeau. Harper… c’est du très lourd. On a détruit des pays pour moins que cela. Je vous parlerais de notions Kuhniennes, ou de renaissance de l’homme, vous n’y comprendriez rien. Alors faites juste votre boulot. Trouvez-le. Nous avons mandaté d’autres pisteurs dans d’autres pays.

amine-jamai-049.jpg

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc