×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Safi tente de contenir la propagation

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5751 Le 29/04/2020 | Partager
Batterie de mesures de surveillance des cas contacts depuis l’annonce du 1er
Les dépistages renforcés dans les unités de conserves et le centre pénitencier
hopital-safi-051.jpg

La ville épargnée pendant deux mois a enregistré jeudi 23 avril, son premier cas importé de Marrakech (Ph. Safi ville)

Plus qu’une seule province encore épargnée où il y a zéro cas Covid dans la région Marrakech/Safi: Youssoufia (à l’heure où nous éditions). Sinon, toutes les autres ont été sérieusement touchées par la contamination de l’épidémie. Safi qui était jusqu’à  mercredi dernier, encore épargnée avec zéro cas, a enregistré son 1er cas jeudi. La ville avait été épargnée parce qu’elle n’était pas vraiment touristique et n’a pas eu de cas importé.

Le premier cas de Safi est une jeune dame qui accompagnait sa belle-mère, atteinte d'un cancer, pour des soins à Marrakech. Et à son retour, elle a été déclarée positive. En effet, la délégation de la santé de Safi a installé une surveillance épidémiologique pour tous les individus qui viennent d’une autre ville. La deuxième personne a en revanche été testée négative.

Dès l’annonce des résultats, tout un dispositif de prise en charge (surveillance, multiplication des tests pour les contacts) a été entrepris suivant le protocole du ministère de la santé. Ainsi, 16 personnes entrées en contact avec ce nouveau cas ont été testées et 31 autres en isolement en attendant les résultats des premiers.

Dans tous les cas, la délégation de santé et les autorités font de leur mieux pour limiter les cas et augmenter la vigilance et la surveillance, indique Dr Moustaid, délégué de la santé à Safi. La ville qui s’occupe également de Youssoufia sur le plan sanitaire a dédié un étage de l’hôpital Mohammed V pour le Covid avec 200 lits dont 10 en réanimation et 10 autres pour les soins intensifs.

L’hôpital a aussi prévu un service de maternité Covid comme mesures d’anticipation. Par ailleurs, la délégation de la santé a démarré des tests de détection par échantillonnage dans les établissements pénitenciers et dans les usines de conserve de Safi qui continuent de travailler. «Avec ce dispositif, on espère contenir au maximum la contagion», indique Dr Moustaid.

C’est ce qui s’est aussi passé à Essaouira où après la détection d’un cas, la ville d’Essaouira a tout de suite mis en place des mesures draconiennes pour éviter la propagation de l’épidémie. Les contacts du premier cas avaient été mis en isolement, parfois à l’hôpital en attendant les tests.

Et jusqu'à maintenant, la ville de Mogador enregistre deux cas positifs  et un cas décédé. Rappelons qu’en termes de contamination, la région de Marrakech/Safi bat de tristes records. Les villes et provinces les plus touchées sont Marrakech, Rhamna, Al Haouz et Chichaoua.

De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc