×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Crédit-conso: Etranges «promotions»!

Par Franck FAGNON | Edition N°:5750 Le 28/04/2020 | Partager
2.000 à 7.484 DH de frais de dossier selon les formules
L’information sur le coût global du crédit pas toujours lisible

Le mois de Ramadan est souvent une haute saison pour le crédit à la consommation en raison de la pression sur les budgets des ménages. Mais attention avant de vous engager car pour comprendre ce qui est présenté comme des «promotions» au guichet des sociétés de financement, il va falloir réviser vos modules de mathématiques financières. L’information sur le taux d’intérêt, le coût global du crédit n’est pas toujours lisible.

Ce qui frappe aussi, c’est le niveau de frais de dossier: 7.484 DH pour un crédit-conso de 60.000 DH remboursable en 36 mois, «sans intérêt» chez Wafasalaf. Pour un client, il y a de quoi être dérouté. Qu’est-ce qui a donc changé?

 

financement-societes-050.jpg

Malgré la concurrence des réseaux bancaires, la production des sociétés spécialisées a progressé de 10,6% en 2019. Face aux besoins de trésorerie et à l’urgence, les ménages sont prêts à accepter n’importe quelle condition

Le président du directoire de Wafasalaf, Badr Alioua explique: «la construction de nos offres se base sur le coût du crédit, laissant ainsi au client la marge de choix. L’acquittement de ce coût peut se faire en début de période sous forme de frais de dossier, ou s’étaler sur toute la période sous forme de taux d’intérêt. Pour l’offre que vous mentionnez, le coût du crédit qui est de 7.484 DH, reste moitié moins cher qu’une tarification marché calculée pour le même montant et la même durée», poursuit-il.

Rien d’anormal non plus sur le plan réglementaire. «Nos offres répondent aux réglementations de Bank Al-Maghrib et aux conditions fixées par la loi sur la protection du consommateur».

Chez Salafin, «certaines offres de financement en crédit personnel associent des frais de dossiers conséquents à des taux d’intérêt très faibles voire nuls», indique Aziz Cherkaoui, président du directoire. La société de financement propose une formule de prêt de 20.000 DH sur 24 mois à un taux de 8,75% hors taxes et des frais de dossier de 2.000 DH. En promotion, Vivalis affiche une offre de 100.000 DH sur 60 mois à un taux de 11% pour des frais de dossier de 3.000 DH.

Face aux assauts des réseaux bancaires (émanation de leurs maisons-mères), les sociétés de crédit à la consommation sont condamnées à trouver de nouveaux facteurs de différenciation. Si elles ont remporté la bataille de délais d’instruction des dossiers, la pression concurrentielle dans un marché où la demande se tasse peut les pousser à construire des offres parfois complexes.

Plusieurs formules affichées dans le catalogue sont assorties de taux d’intérêt très compétitifs, mais en intégrant les frais de dossier, le coût global du crédit est bien plus élevé. Les frais de dossier sont perçus à la souscription du crédit. En facturant un montant conséquent, les organismes de financement s’assurent rapidement une partie du coût du crédit au lieu qu’il soit étalé sur plusieurs années. Par ailleurs, cette astuce commerciale permet aussi d’amortir le manque à gagner lié aux rachats.

Bond de 23% de prêts personnels en 2019

En 2019, la production de crédit à la consommation chez les sociétés spécialisées a augmenté de 10,6% à 18,6 milliards de DH. Le crédit auto arrive largement en tête avec 11,3 milliards de DH (+4,7%) débloqués l’année dernière. La production de prêts personnels a bondi de 23% à 6,7 milliards de DH. Les mesures d’urgence sanitaire pour lutter contre la propagation du coronavirus auront des conséquences sur l’activité des sociétés spécialisées. A la sortie du confinement, certains emprunteurs seront prêts à accepter n’importe quelle condition pour lever un peu de fonds.

F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc