×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Coronavirus - Renault: L’ensemble des collaborateurs en congés payés

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5723 Le 20/03/2020 | Partager
La décision prise suite à l’arrêt de la production des deux sites
Le groupe adopte le télétravail pour les fonctions vitales à la continuité de l’activité

Depuis jeudi 19 mars, les activités de production ont été officiellement suspendues, comme nous l’annoncions dans notre édition d’hier. Jusqu’à nouvel ordre, les sites de Tanger et de Casablanca seront donc fermés. Comme le confie en exclusivité la direction du Renault Maroc, cette décision résulte de la prise en compte de plusieurs facteurs. A commencer par «la protection des salariés dont la concentration est très élevée dans les deux sites».

A cela s’ajoute, l’anticipation de l’arrêt des sites d’approvisionnements  du groupe tels que les usines d’Espagne et de France. «En parallèle, la pandémie de Covid-19 a un impact direct sur la demande commerciale internationale et nous exportons environ 90% de la production de nos 2 usines», affirme le management.

La reprise dépendra évidemment de l’évolution de la situation sanitaire, de la reprise des activités des usines partenaires en Espagne et en France et de la demande des pays de destinations. Si toutes ces conditions sont réunies, Renault envisage d’adopter des contre-mesures ajustées en mettant en œuvre les mesures appropriées pour répondre efficacement à la demande des clients.

En attendant, l’organisation du travail se met en œuvre petit à petit. «Il a été décidé après concertation avec nos partenaires sociaux, de placer temporairement l’ensemble des collaborateurs du groupe, en congé payé», révèle la direction générale.
Et d’ajouter: «certaines fonctions vitales à la continuité de l’activité du groupe mais dont la présence physique n’est pas obligatoire, travailleront à distance».

Au niveau du réseau commercial, un service minimum sera assuré pour répondre aux besoins urgents des clients notamment ceux qui exercent des professions de santé ou de service public. Il s’agira des activités après-vente (mécanique, carrosserie et pièces de rechange).

Le management assure qu’avec le manque de visibilité sur la durée de cette situation, il adaptera ses décisions en fonction de l’évolution de la pandémie. En attendant, pour les salariés qui sont dans l’obligation d’être présents physiquement sur leur lieu de travail, le groupe promet «de mettre tout en œuvre pour l’application stricte de toutes les mesures décidées par les autorités locales et l’OMS».

Cela passe par la désinfection de l’ensemble des sites et du transport du personnel, l’aménagement des espaces et des horaires de restaurations collectives dans les sites, le renforcement des installations de solutions hydroalcooliques, le contrôle des flux entrants des visiteurs dans les sites afin de limiter le nombre de contacts, le respect des distances sanitaires entres les personnes.

Pas encore d’impact chiffré de la crise du Covid-19

Pour ce qui est de l’impact de cette crise du coronavirus sur les performances financières du groupe, il est difficile à ce stade de les quantifier. «L’incertitude sur l’évolution des mesures de restriction, la durée et l’ampleur de cette crise Covid-19 ne permettent pas de donner une prévision précise des impacts». Cela ne saurait tarder.

M.A.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc