×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Fonds de lutte contre le coronavirus: Benchaâboun fixe les priorités

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5722 Le 19/03/2020 | Partager
1 milliard de DH dédié au ministère de la Santé, en plus de dérogations pour lancer les marchés
De nouvelles mesures économiques et sociales seront annoncées aujourd’hui
Un mémorandum des groupes parlementaires transmis au ministre des Finances
fonds-de-coronavirus-022.jpg

Les membres de la Commission des finances ont fixé des règles pour le déroulement de cette réunion, tenue à huis clos, avec une retransmission en live. Chaque groupe parlementaire devait être représenté par deux membres seulement. Une 2e réunion prévue mardi prochain avec les Commissions des finances des deux Chambres, sera probablement annulée, comme l’a souligné Abdallah Bouanou (Ph. Bziouat)

Deux jours après le lancement du Fonds spécial pour la lutte contre le coronavirus, Mohamed Benchaâboun a fait le déplacement au Parlement pour faire le point sur le décret relatif à ce mécanisme de financement. Deux réunions ont été programmées, avec les membres des Commissions des finances au niveau des deux Chambres du Parlement.

D’emblée, Abdallah Bouanou, président de la Commission des finances de la Chambre des représentants, a tenu à préciser l’objet de la rencontre. «Il s’agit d’une réunion d’information et non pas de présentation de ce texte, qui a été déjà publié au Bulletin officiel, en raison de son caractère urgent». Le contexte exceptionnel de la mise en place de ce fonds a été également pointé par le ministre des Finances.

Benchaâboun a insisté sur l’importance de ce mécanisme pour faire face aux impacts directs et indirects de cette pandémie, que ce soit au niveau du système de santé ou au niveau des différents secteurs économiques, qui font face à une période d’hibernation.

En plus des 10 milliards de DH provenant du budget de l’Etat, le ministre a mis l’accent sur l’élan de solidarité de plusieurs organismes publics et privés, en plus de particuliers qui ont manifesté leur volonté de contribuer à cet effort financier. En plus du compte ouvert au niveau de Bank Al-Maghrib, Benchaâboun a fait savoir que les citoyens désirant faire don peuvent se rendre à n’importe quelle agence bancaire. Le montant global collecté sera annoncé dans quelques jours, a-t-il indiqué.

Pour le ministre des Finances, la priorité est de mobiliser les moyens nécessaires au bon fonctionnement du système de santé pour faire face à cette pandémie. Cela devra passer par l’acquisition des équipements et médicaments nécessaires à la prise en charge des personnes atteintes. «Dès lundi dernier, nous avons procédé au virement d’un milliard de DH au ministère de la Santé», a fait savoir Benchaâboun.

Il a également mis l’accent sur les dérogations prévues en matière de procédures, afin de s’adapter au caractère urgent de la situation. Un 2e décret a été également publié au Bulletin officiel, permettant au ministère de la Santé, à titre exceptionnel, de lancer des marchés via des bons de commande. Certaines commandes pourront également être lancées sans être tenues de respecter un plafond des dépenses.

Pour les marchés négociés, le ministère pourra les passer sans annonce préalable, ni concurrence, ni présentation de l’attestation administrative, prévue dans la procédure normale. Au niveau économique, les premières mesures ont été annoncées lundi dernier, a-t-il fait savoir, notamment avec la suspension des charges sociales jusqu’à juin prochain.

D’autres mesures devront être annoncées aujourd’hui, après la 2e réunion du Comité de vigilance économique. Celui-ci devra examiner les mesures prévues suites aux deux réunions de la commission technique mise en place. Elles concernent deux volets.

D’un côté, les dispositions qui devront être mises en œuvre pour répondre aux nouvelles contraintes sociales, particulièrement suite à la mise à l’arrêt de plusieurs activités, se traduisant par des suspensions d’emplois. Ceci est d’autant plus important que de grands groupes comme Renault ont annoncé l’arrêt provisoire de l’activité. Le 2e volet concerne les mesures fiscales qui seront mises en œuvre pour atténuer l’impact sur les entreprises.

Les membres de la Commission des finances ont également décidé d’élaborer un mémorandum, comportant une série de propositions des groupes parlementaires, qui devait être soumis au ministre des Finances avant la réunion du Comité de vigilance, programmée aujourd’hui.

Parmi les mesures proposées: la mise en place d’une aide financière directe au profit des familles défavorisées, la suspension des prélèvements bancaires des crédits à la consommation ou des crédits immobiliers au profit des ménages, l’accélération du décaissement des montants dus aux entreprises par l’Etat, la poursuite de la mise en place du programme Intelaka…

Appel au confinement

Lors de la réunion avec le ministre des Finances, plusieurs députés ont estimé que le confinement est devenu incontournable pour limiter la propagation de cette pandémie. «Surtout que plusieurs citoyens n’ont pas pris conscience de la gravité de la situation, et continuent d’adopter un comportement irresponsable, qui ne respecte pas les consignes données». Quelques heures seulement après cette réunion, un communiqué commun des ministères de l’Intérieur et de la Santé, a annoncé de nouvelles mesures dans ce sens, incitant les citoyens à rester chez eux obligatoirement. Les seules exceptions sont les sorties pour faire des courses, pour se rendre au travail ou pour des raisons médicales. «Les autorités locales, les forces de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie royale veilleront à l’application de ces mesures», est-il indiqué. 

M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc