×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Régions

Immobilier professionnel: Recul des transactions à Casablanca

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5718 Le 13/03/2020 | Partager
Surface totale des bureaux: 1,88 million de m²
Des signes de saturation dans le centre-ville
L’introduction des OPCI devrait dynamiser le marché
immobilier-professionnel-018.jpg

Plus de 100.000 m² de bureaux ont été livrés en 2019, portant la surface totale des bureaux à environ 1,88 million de m²

2019 n’aura pas été un bon cru pour l’immobilier professionnel à Casablanca. L’activité est restée faible au cours du second semestre de 2019, avec un recul des transactions toutes catégories confondues. Selon le rapport 2019 de Jones Lang Lasalle (JLL), leader mondial en conseil immobilier d’entreprise, seules quelques livraisons ont été enregistrées sur le marché, d’autres achèvements sont néanmoins attendus à court et à moyen terme.

Le nombre croissant de grands projets qualitatifs démontre une certaine maturité du marché de bureaux. Le secteur du Retail montre des signes de saturation dans le centre-ville, poussant ainsi des enseignes à se développer en périphérie.

Malgré la faible performance du marché hôtelier, le secteur poursuit son expansion avec le développement de nouvelles unités hôtelières. Les prix et les loyers risquent de subir une pression à la baisse durant les 12 à 24 prochains mois, à mesure que l’offre augmente dans toutes les classes d’actifs.

L’introduction des OPCI devrait stimuler l’activité du marché des capitaux et contribuer à la reprise du marché après les performances relativement faibles réalisées en 2019. Les perspectives restent positives pour les années à venir, avec une activité d’investissement soutenue et une croissance de l’activité des entreprises qui stimulera la demande dans le secteur des bureaux, estiment les auteurs du rapport.

Pour ces derniers, la performance du marché de Bureaux à Casablanca est restée faible au second semestre en raison de l’offre limitée d’immeubles de qualité, les experts de JLL font observer que les loyers se sont stabilisés avec une légère augmentation des taux de vacance.

Pour JLL, la nouvelle offre de bureaux de qualité devrait accroître la concurrence entre les propriétaires afin de conserver leurs locataires, relevant qu’avec l’achèvement de deux nouveaux centres commerciaux dans la périphérie de Casablanca, le secteur du Retail est resté stable en 2019.

«Bien que les taux de vacance aient diminué, la croissance soutenue du e-commerce et la forte concurrence du street retail incitent les développeurs à repenser leurs concepts commerciaux et à mettre davantage l’accent sur l’enrichissement de l’expérience client avec plus d’espaces alloués à la restauration et au divertissement», estiment les experts.

JLL indique en outre que le secteur hôtelier a continué d’afficher une baisse record des taux d’occupation en raison de l’ajout de 700 clés sur le marché en 2019, assurant toutefois que l’hôtellerie à Casablanca continuera à se développer avec plus de 20 hôtels prévus au cours des prochaines années.

Pour ce qui est des loyers industriels moyens, JLL souligne qu’ils sont restés stables en 2019 et devraient diminuer au cours des prochaines années, étant donné que les grands projets proposent des tarifs très compétitifs.

«Le gouvernement marocain s’est engagé à fournir des infrastructures et des services adaptés afin de soutenir un développement industriel durable qui devrait attirer davantage d’investissements dans ce secteur», est-il expliqué. Le taux d’imposition des sociétés a également été réduit et la création d’un nouveau fonds de plus de 6 milliards de DH est destinée à épauler les PME, explique la même source.

JLL est une société leader du conseil en immobilier d’entreprise. Classée dans Fortune 500, JLL a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 16,3 milliards de dollars à travers plus de 80 pays, et compte un effectif mondial de 93.000 collaborateurs.

 100.000 m² livrés en 2019

Plus de 100.000 m² de bureaux ont été livrés en 2019, portant ainsi la surface totale des bureaux à environ 1,88 million de m². Parmi les principales réalisations du second semestre 2019, figurent l’immeuble Capital Office au niveau du Boulevard Abdelmoumen, un immeuble de bureaux au sein du lotissement Florida Center Park à Sidi Maârouf, et le centre d’affaires Yasmine Signature à Casa Anfa. Les principaux projets qui devraient être achevés en 2020 comprennent un immeuble de bureaux de 13.000 m² de GLA situé sur le Bd Bir Anzarane, la parcelle «R» à Casanearshore, ainsi que deux immeubles de bureaux au sein du lotissement «Florida Center Park».

Aziza EL AFFAS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc