×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Entreprises

BCP: Le moteur africain tourne à plein régime

Par Franck FAGNON | Edition N°:5716 Le 11/03/2020 | Partager
Les filiales africaines pèsent désormais 25% des bénéfices
Le groupe a dégagé 3 milliards de DH de profits, en hausse de 2% en 2019
Décrue substantielle du coût du risque

Les craintes liées à l’épidémie coronavirus, le plongeon du pétrole et des marchés ont un moment fait oublier que nous sommes en pleine période de publication des résultats annuels. Les entreprises s’organisent pour bien négocier cette période difficile et limiter les impacts sur leurs résultats 2020. En attendant, les performances 2019 sont globalement conformes aux attentes, voire mieux que prévues.

comportement-de-cour-016.jpg

La plupart des valeurs ont rebondi ce mardi après la glissade de ces derniers jours. Sur un an, BCP affiche une baisse de 2,6% contre une hausse de 1,20% pour l’indice sectoriel et 2,6% pour le Masi. La banque distribuera un dividende de 8 DH par action au titre de 2019

L’année dernière, le groupe BCP a servi 8 millions de clients, pratiquement 2 millions de plus qu’une année auparavant. Ce bond spectaculaire du parc s’explique par l’effort de recrutement et surtout par l’acquisition de trois banques auprès du groupe BPCE (BICEC, BMOI et BCI).

«Avec ces nouvelles acquisitions, le groupe BCP entend renforcer son leadership régional à travers la pénétration de nouvelles zones en Afrique subsaharienne», commente le management. Comptant pour seulement trois mois dans les résultats de l’année, les nouvelles filiales ont quand même participé au renforcement des contributions de la Banque de détail et de l’assurance à l’international aux résultats du groupe.

Les filiales africaines pèsent désormais 25% des bénéfices du groupe contre 18% une année auparavant. A fin 2019, les profits du groupe BCP ont atteint la barre de 3 milliards de DH en hausse de 2% dont 70% proviennent de la Banque au Maroc et Banque offshore.

Au-delà de l’apport des nouvelles acquisitions, les filiales historiques du groupe bancaire ont tiré leur épingle du jeu dans des environnements parfois difficiles sur certains marchés.

L’encours des crédits et des ressources clientèle affiche des hausses à deux chiffres. Ce dynamisme se retrouve au niveau de la marge d’intérêt qui a bondi de 15%. L’environnement de taux est moins tendu que sur le marché domestique. La marge d’intérêt clientèle de la banque a lui progressé de 1,6%.

indicateurs-groupe-016.jpg

Le groupe a amélioré ses principaux indicateurs en 2019

En revanche, la banque au Maroc reste très active en termes de recrutement et d’équipement de la clientèle. Les commissions perçues se sont accrues de 18%. A l’étranger, cet indicateur a progressé de 5%. Au total, le produit net bancaire du groupe s’est établi à 17,8 milliards de DH en hausse de 4,7% bénéficiant notamment de la croissance de 6% du résultat des activités de marché.

Les charges d’exploitation de l’exercice sont restées relativement stables (+0,6%) permettant au groupe d’améliorer son coefficient d’exploitation de 1,8 point à 44,4 points. Le résultat brut s’est amélioré de 6% à 8,6 milliards de DH. L’un des points positifs de l’exercice est la nette baisse du coût du risque. Il a décru de 19% à 2,6 milliards de DH. Le groupe maintient aussi une politique de gestion des risques prudente.

En dehors des provisions réglementaires, il a augmenté le coussin de provisions pour risques généraux de 480 millions de DH pour le porter à 4,7 milliards de DH. Le fonds de soutien a également été doté de 150 millions de DH pour atteindre 3,4 milliards de DH.

F.Fa.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc