×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Un appui conséquent pour l’entrepreneuriat vert

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5708 Le 28/02/2020 | Partager
Le programme Green Business Booster doté d’un budget de 10,8 millions de DH
Le Cluster solaire et la SFI renforcent leur partenariat
startups-08.jpg

Le Nigéria, le Kenya, l'Egypte et l'Afrique du Sud s'accaparent plus de 85% des fonds levés par les startups du continent en 2019, selon le cabinet Partech Partners

Green Business Booster, le programme porté par le Cluster solaire reçoit l’appui de la Société financière internationale (SFI). Le 26 février der­nier, la filiale de la Banque mondiale et le Cluster solaire ont signé un accord visant à renforcer leur partenariat dans le cadre du programme «Morocco Climate Entrepreneurship».

La nouvelle conven­tion vient élargir le périmètre initial du partenariat relatif au programme «Green Business Booster», signé le 23 novembre 2018. Elle permet également de doter le programme d’un budget global de 1,12 million de dollars (environ 10,8 millions de DH). L’enjeu est d’accompagner les startups à concevoir et commercialiser des solutions dans les énergies propres.

«La promotion de l’entrepreneuriat vert est une priorité pour la SFI au Maroc. Notre ambition est de continuer à soute­nir le développement de l’entrepreneuriat vert, qui représente une opportunité pour la création de nouveaux emplois, notam­ment auprès des jeunes et des femmes au Maroc», explique Maiko Miyake, spécia­liste principale secteur privé de la SFI.

Après le franc succès qu’a connu la première phase du programme, l’étape sui­vante devra porter sur le renforcement des capacités du Cluster solaire et le renforce­ment du lien de l’écosystème avec les in­vestisseurs étrangers ainsi que la promotion des investissements dans les startups vertes en vue de créer des emplois. C’est dans ce contexte précis que le Cluster solaire, en partenariat avec la SFI, a organisé un évé­nement jeudi 27 février à Casablanca sous le thème: «Quelles opportunités de finance­ment pour les startups Green au Maroc?».

L’objectif était de présenter les principaux impacts du programme «Green Business Booster» sur l’écosystème et un retour d’expériences de startups accompagnées, notamment Epicerie Verte, Caronae Sys­tems, Farasha Systems.

L’événement a été également l’occasion de rappeler les prin­cipaux mécanismes de financement pour les startups Green au Maroc, de présenter leurs critères d’éligibilité ainsi que le pro­cessus de financement, tout en favorisant la mise en relation entre les entrepreneurs et les investisseurs.

«Les projets d’innovation dans le secteur des technologies propres stimulent la croissance et l’adoption de pro­cédés innovants en matière d’énergies alter­natives afin d’améliorer la résilience des pays face aux changements climatiques», fait valoir Fatima Zahra El Khalifa, direc­trice générale du Cluster solaire. Le cluster accompagne plus de 150 TPME et 50 star­tups par an opérant dans les Cleantech.

Modeste KOUAME

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc